lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Bientôt un nouveau Champion à Raiatea

Publié le

Le groupe Wane se développe sur l’île sacrée. Une nouvelle enseigne et une surface plus grande vont venir remplacer l’actuel supermarché Champion de Uturoa. Une annonce qui ne fait pas l’unanimité à Raiatea.

Publié le 21/11/2021 à 18:02 - Mise à jour le 22/11/2021 à 9:00
Lecture 2 minutes

Le groupe Wane se développe sur l’île sacrée. Une nouvelle enseigne et une surface plus grande vont venir remplacer l’actuel supermarché Champion de Uturoa. Une annonce qui ne fait pas l’unanimité à Raiatea.

C’est à l’entrée est de la ville de Uturoa que le groupe Wane projette de construire un Champion. D’une surface commerciale de 1 522 mètres carré, l’enseigne viendrait remplacer l’actuel magasin Champion de Uturoa. Face à cette nouvelle, la population de l’île sacrée est partagée. “C’est une bonne chose, comme ça, on profitera des mêmes produits qu’à Tahiti” réagit une habitante. “Je trouve que c’est super, ça peut aider la population. Et il va y avoir de la concurrence” déclare un autre habitant. Mais Evelyne, habitante de Taputapuatea, n’est pas du même avis : “Il y a déjà ce qu’il faut ici. Il ne faut pas que Raiatea devienne comme Moorea ou Papeete. On est bien comme ça, on est tranquilles”.

De leurs côtés, les propriétaires des supermarchés de la place sont inquiets de voir une telle enseigne s’installer sur leur île. Il sera difficile pour eux de se mesurer au géant de l’hypermarché. “Cela va être un peu catastrophique pour Uturoa. Il y a déjà 4 supermarchés dans un périmètre de 1 kilomètre, et on représente à nous 4 presque 2 000 mètres carré. Et il y a déjà beaucoup de petits commerces qui ont fermé. Cela va être difficile pour nous de se mesurer à un géant. 1 522 mètres carré, c’est énorme pour Raiatea” s’inquiète Philippe Liaut, commerçant. “En ces temps de crise, on a du mal à faire repartir l’économie, donc avec l’implantation d’un supermarché aussi grand, nous, petits commerçants, on va en pâtir” confie Kévin, un autre commerçant.

Les commerçants souhaitent se regrouper pour intenter une procédure.

infos coronavirus