vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Baccalauréat : émotion lors des résultats du 2nd groupe

Publié le

Publié le 02/07/2015 à 12:20 - Mise à jour le 02/07/2015 à 12:20
Lecture 2 minutes

Les résultats du baccalauréat pour les élèves du 2nd groupe ont été dévoilés ce vendredi. Il s’agissait de la dernière chance pour les élèves ayant échoué au 1er groupe. Ce vendredi, ceux qui n’ont pas trouvé leur nom sur la liste des admis vont, pour la plupart, redoubler la classe de Terminale. Mais il y avait plus de rires que de pleurs ce vendredi à l’affichage des résultats. 

« Ça y est, j’ai eu mon bac. Je suis super contente », s’exclame la jeune Tehono. Pour elle, l’année de Terminale a été un véritable défi. « J’ai un bébé. Il a un an. Il est aux Marquises et durant toute cette année de Terminale, je n’étais pas avec lui », confie-t-elle à Tahiti Nui télévision. 
Esteban, lui, fait partie des admis du 1er groupe. Il est venu voir si ses amis avaient réussi l’examen. « La plupart de mes amis ont réussi sauf une. Je suis un peu triste, mais je vais l’encourager. Je vais lui dire de ne pas abandonner », déclare-t-il. Et Esteban sait de quoi il parle : « moi je l’ai raté deux fois et j’ai persévéré, je n’ai rien lâché et me voilà ». 

Des professeurs étaient également présents. Loin d’abandonner leurs élèves à la fin de l’année scolaire, ils ont souhaité féliciter les nouveaux bacheliers. « On les a suivis toute l’année. On les a quasiment couvés, donc évidemment que c’était important d’être présents. (…) Ce sont des élèves que j’ai eus pendant 3 ans en plus. Donc il y a un attachement », témoigne Jean-Bernard Pharamond, professeur de SES (Sciences économiques et sociales). Et découvrir que ses élèves ont réussi, c’est une grande fierté pour l’enseignant. « C’est une fierté. C’est avant tout se demander si on est à la hauteur de ce que l’ont fait. Et ça marche des fois. »

Rédaction Web (Interviews : Maite Mai)

Tehono, admise du 2nd groupe

Esteban, venu consulter les résultats pour ses amis

Jean-Bernard Pharamond, professeur de SES

infos coronavirus