jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Baccalauréat 2022 : Orama Mou, major de promo

Publié le

Elle a 17 ans et a réalisé son rêve d’enfant : devenir major de promo du baccalauréat. Orama Mou, élève au lycée La Mennais, a obtenu une moyenne de 19,59 à l’issue de la session 2022. Une fierté pour l’ensemble de sa famille qui s’apprête déjà à la laisser s’envoler vers l’Hexagone.

Publié le 01/07/2022 à 14:34 - Mise à jour le 02/07/2022 à 10:01
Lecture 2 minutes

Elle a 17 ans et a réalisé son rêve d’enfant : devenir major de promo du baccalauréat. Orama Mou, élève au lycée La Mennais, a obtenu une moyenne de 19,59 à l’issue de la session 2022. Une fierté pour l’ensemble de sa famille qui s’apprête déjà à la laisser s’envoler vers l’Hexagone.


Aux premiers abords, Orama est une jeune fille presque ordinaire. Elle aime passer du temps en famille et entre amis, pratiquer du sport ou encore vaquer à ses loisirs, comme le piano ou la danse chinoise. Et pourtant, la jeune diplômée se démarque de tous les lycéens de Polynésie en obtenant la meilleure note au baccalauréat cette année. “Je suis fière, forcément, c’était un petit rêve dans un coin de ma tête depuis que je suis toute petite. Et ça permet de rendre fiers la famille et les amis. C’est comme une reconnaissance du travail que j’ai du fournir tout au long du lycée, puisque le bac commence en 1ère. Là où j’ai dû le plus travailler, c’était aux deux premiers trimestres, parce qu’il y avait Parcoursup fin mars. Puis après, forcément, il y a un équilibre. J’ai pu sortir avec mes amis, faire ce que j’aimais, du sport… Ça me donne confiance aussi par rapport à l’avenir, je me dis que bon, j’ai les capacités, et je vais pouvoir encore travailler pour les deux ans qui arrivent” confie la major.

Orama passera les deux prochaines années loin du fenua et de ses proches. À la rentrée, la major de promo va intégrer une classe préparatoire au lycée du Parc à Lyon, en filière mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur : “Cela va être très difficile parce qu’on est une famille très unie […] On est en même temps fiers et contents qu’elle parte parce qu’elle va réaliser ses rêves” confie Ilona, la maman.

À l’avenir, la jeune bachelière pourrait bien se spécialiser dans l’énergie ou dans une filière de développement durable. Mais en attendant de quitter son nid, Orama savoure chaque instant auprès de ceux qu’elle aime.

infos coronavirus