dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Atterrissage perturbé à Tubuai : les explications d’Air Tahiti

Publié le

L’atterrissage un peu brutal du vol VT 939, mercredi à Tubuai, a fait plus de peur que de mal. Une équipe de dépannage a pu se rendre sur place pour examiner l’appareil. Résultat : seul l’amortisseur a été endommagé au contact de la piste. Les explications de la direction d’Air Tahiti.

Publié le 30/01/2020 à 17:09 - Mise à jour le 30/01/2020 à 17:10
Lecture < 1 min.

L’atterrissage un peu brutal du vol VT 939, mercredi à Tubuai, a fait plus de peur que de mal. Une équipe de dépannage a pu se rendre sur place pour examiner l’appareil. Résultat : seul l’amortisseur a été endommagé au contact de la piste. Les explications de la direction d’Air Tahiti.

Sous le ventre d’un ATR, on trouve une petite béquille appelée sabot de queue. « C’est un amortisseur qui est là pour parer les éventuels chocs sur la queue de l’appareil », explique Thierry Caer, directeur technique d’Air Tahiti.

C’est cette pièce qui a touché le sol en premier lors de l’atterrissage de l’ATR, mercredi à Tubuai. Ce qui explique la puissance du choc, et l’angoisse des passagers. Car le contact se fait d’habitude en douceur, sur les roues.

En cause : un trou d’air. « En termes techniques, on appelle ça turbulence ou du cisaillement de vent, c’est-à-dire une variation importante en force et en direction du vent, détaille Pascal Barreau, directeur des opérations aériennes chez Air Tahiti. A partir de là, cela peut perturber de manière imprévisible une phase d’approche. »

Dans ces cas-là, la procédure est simple. « Lorsqu’on est très proche du sol, c’est d’aller chercher le contact pour garder la maîtrise de l’avion et réaliser un atterrissage en toute sécurité, poursuit Pascal Barreau. Ça peut sembler un peu dur, mais c’est la procédure à appliquer. »

Une perturbation qui n’a donc rien à voir avec la maintenance de l’appareil. L’occasion pour la compagnie de rappeler que tous ses appareils sont contrôlés quotidiennement.

« Tous les avions sont traités tous les soirs à la fois par la maintenance et chaque pilote qui part en vol fait aussi un tour de l’avion, à Tahiti et en escale », précise Thierry Caer. Le vol de dépannage a permis de rapatrier l’appareil mercredi, ainsi que les passagers, sains et saufs.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les élèves des écoles, collèges et lycées des îles...

Les écoles, collèges et lycées des îles du Vent ont rouvert, ce lundi 18 mai, avec l’application du protocole sanitaire, les effectifs restreints, et sur la base du volontariat des familles.

Air Tahiti demande à être indemnisée pour les lignes...

La compagnie aérienne a une nouvelle fois saisi la justice. Elle demande à être indemnisée pour compenser le coût des dessertes minimales pour les lignes déficitaires dites de désenclavement.

Les dispositifs de sauvegarde de l’emploi divisent les syndicats

Les dispositifs DiESE (Dispositif exceptionnel de sécurisation de l’emploi) et DESETI (Dispositif de sauvegarde de l’emploi des travailleurs indépendants), créés par la loi...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV