samedi 19 juin 2021
A VOIR

|

Assurance vieillesse : Jacques Raynal fait une « mise au point »

Publié le

Publié le 19/02/2018 à 16:43 - Mise à jour le 19/02/2018 à 16:43
Lecture 2 minutes

L’intersyndicale s’oppose fermement à la réforme des retraites que souhaite faire passer le gouvernement. La semaine dernière, 2500 personnes ont manifesté. Un nouveau préavis a été déposé. 

Ce mardi dans un communiqué, le ministre des Solidarités et de la Santé Jacques Raynal estime que la première tentative de grève a été un « échec », suivie par « moins de 5% des agents de l’administration », et que « l’intersyndicale tente de maintenir la mobilisation des travailleurs en martelant des contre-vérités ».

« NON, la pension actuelle des retraités ne baissera pas et NON, la pension des futurs retraités ne passera pas de 177 000 Fcfp à 77 000 Fcfp comme l’annonce le communiqué CSTP/FO et intersyndicale, du moins si le gouvernement est en mesure de faire adopter son projet de loi du Pays alors qu’il en est encore temps !
En prenant en compte le salaire moyen (SMR) sur 15 ans au lieu de 10 ans comme actuellement, il y aura effectivement un léger impact sur les pensions servies, mais il ne sera que d’1 à 3% et sera compensé partiellement, pour les petites retraites, par une Allocation complémentaire à la charge exclusive du Pays.

Exemple de retraites pouvant être servies selon le salaire :

2019 SMR 10 ans (actuellement) SMR 15 ans
(à partir de 2019)
Ecarts %
Rente pour un salaire au SMIG             106 590               103 757   –   2 833   -2,7%
Rente pour un salaire au Plafond             176 597               174 151   –  2 446   -1,4%
 

C’est sur ces éléments réels et objectifs que les travailleurs décideront, en leur âme et conscience, s’il est légitime de suivre le mouvement. »

infos coronavirus