vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Assises des Outre-mer : quatre projets polynésiens en finale

Publié le

Publié le 25/05/2018 à 9:58 - Mise à jour le 25/05/2018 à 9:58
Lecture 2 minutes

850 candidatures ont été reçues pour l’ensemble des territoires. 36 projets ont finalement été retenus. Quatre viennent de Polynésie française. 

Le Tahitiny Lab

Déposé le 28 février dernier, ce projet se veut être un centre de culture numérique en kit. Le but : envoyer dans les îles des contenus éducatifs là où les espaces innovants n’existent pas. « C’est un outil apportant contenus éducatifs, ludiques et pédagogiques, sélectionnés et adaptés aux besoins des archipels de la Polynésie française, à leurs cultures et langues spécifiques », peut-on lire dans le descriptif du projet.

Les 85 établissements scolaires des îles éloignées sont la cible de ce projet.

Le foyer d’excellence bilingue

Ce projet est porté par l’association Otia Ora- transitions sans frontière. Il a pour but de favoriser l’épanouissement des jeunes lycéens, originaires des différents archipels, qui poursuivent leurs études à Tahiti. Le foyer est ouvert aux jeunes de troisième. Il leur offre un accompagnement en langues française et anglaise pendant leurs années de lycée.

Le portail de votre énergie solaire

L’entreprise Engie services Polynésie s’est portée candidate avec un projet pour permettre aux populations ultra-marines d’évaluer rapidement leur potentiel de production photovoltaïque.

La découverte de Taputapuatea dans le respect de l’environnement

L’association Tamarii Puohine souhaite révolutionner les moyens de transport. En vélo ou en kayak, les jeunes comptent mettre en place des moyens de transport doux et écologiques.

Pour en savoir plus, c’est ICI
 
La phase de vote du public aura lieu entre le 30 mai et le 13 juin sur le site des Assises des Outre-mer. Deux lauréats seront choisis par le public pour chacune des six catégories, soit douze lauréats au total.

 Six lauréats seront également désignés par l’Équipe Projets Ultramarins (EPUM) sur cette période. De plus, l’EPUM décernera un prix spécial hors catégorie pour le territoire de Saint-Martin.

Le jury du concours est composé de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, du rapporteur général des Assises des Outre-mer, Thierry Bert et des membres de l’équipe projets ultramarins. 
 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu