lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Arue : un nouveau mode de tri et de ramassage des déchets à partir du 1er mai

Publié le

Publié le 20/04/2015 à 14:34 - Mise à jour le 20/04/2015 à 14:34
Lecture 2 minutes

La commune d’Arue a déjà remporté 7 tortues d’or et cette année encore, ses opérations de recyclage seront probablement récompensées. Un nouveau dispositif de tri et de ramassage des déchets débutera le 1er mai.
 » On veut sensibiliser la population au tri des encombrants. Il faut bien séparer tout ce qui est en bois et en ferraille. Il faut faire deux tas. » explique Hans Yuekoung, le responsable du département de l’environnement d’Arue.

Cette nouvelle mesure permettra un gain d’argent pour tous : le tri des déchets encombrants était déjà effectué par les travailleurs de la commune pour l’année 2013 / 2014 avec une économie de 3 millions 500 mille francs
 

Ce qui change :

Encombrants : l’administré doit trier ses déchets en 2 tas sous la forme suivante :

  • Tas n°1 : plastique et métal
  • Tas n°2 : bois

 Déchets verts : 2m3 /administré /semaine

  • Les entreprises de jardinage et de bûcheronnage évacuent les déchets verts de leur activité par leurs propres moyens

             
Ce qui ne sera plus ramassé : 

Les DEEE (ordinateur, télé, toner, etc.) et les gravats

  • Ces déchets doivent être évacués auprès de Fenua ma qui se charge de leur recyclage (Tél : 40.54.3450)
 

Ce qui ne change pas :

  • Le tri des bacs gris et vert
  • Le calendrier des jours de ramassage est maintenu
  • Pas de ramassage des déchets verts dans les zones infestées par la fourmi de feu 

Pour plus d’informations, les administrés peuvent contacter nos services techniques au 40.42.5772.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.