lundi 20 septembre 2021
A VOIR

|

Arue : les apprentis cultivateurs vendent leurs produits bio

Publié le

Publié le 21/10/2015 à 16:32 - Mise à jour le 21/10/2015 à 16:32
Lecture 2 minutes

Ce jeudi, jusqu’à 14 heures, le premier marché bio était organisé dans les jardins de la mairie de Arue. Les produits des jardins partagés de la communes ont rencontrés un fort succès.
Les habitants ont pu découvrir et goûter les cultures. Une vente directe du producteur au consommateur était organisée. Un stand et des étales chargées de légumes étaient disposés dans les jardins de la mairie.
Il s’agit ici de la première vente des cultivateurs des jardins partagés de Arue. 7 résident du lotissement social de Erima, aux revenus faibles ou sans revenus, ont été formés à l’agriculture bio.
Tahia Tetaria, l’une des cultivatrices confie : “c’est ma première année au jardin partagé de Erima. J’apprend à faire la cuisine et à planter des choses que les gens n’ont pas l’habitude de manger“.

Dorothy Tuheiava employée de la mairie est rentrée avec des aromates et des légumes. C’est sa façon de soutenir ces familles en difficulté. Les prix étaient abordables. Les bénéfices de cette journée ne permettrons pas aux cultivateurs de prévoir de grosses dépenses, mais cette aide financière n’est pas négligeable.
Tahia Tataria explique que : “ça ma rapporté 5000 Fcfp. C’est déjà ça, parce que j’ai une petite fille. Et avec ça, je vais déjà pouvoir payer la cantine de ma petite fille.

Au delà de ces ventes au public, les jardins partagés permettent à ces familles de se nourrir. Chaque jour, chacun vient entretenir sa parcelle. Ce projet financé par la commune à hauteur de 5 millions Fcpf porte doucement ses fruits. Même si les stagiaires manquent parfois d’assiduité.

Rédaction web (Reportage de Maite Mai et Manava Tepa)

Rédigé par

infos coronavirus