jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Arue : Le voilier Turning Point déséchoué

Publié le

Le voilier échoué depuis une semaine sur la plage Lafayette à Arue a été remis à flot ce jeudi. Le déséchouement a été confié à une société spécialisée et pris en charge par la direction polynésienne des affaires maritimes (DPAM). Une opération technique sous surveillance. La Police aux frontières était présente sur les lieux, car le capitaine du navire, un Russe qui n’est pas le propriétaire du voilier , serait en situation irrégulière.

Publié le 01/10/2020 à 16:46 - Mise à jour le 01/10/2020 à 17:08
Lecture 2 minutes

Le voilier échoué depuis une semaine sur la plage Lafayette à Arue a été remis à flot ce jeudi. Le déséchouement a été confié à une société spécialisée et pris en charge par la direction polynésienne des affaires maritimes (DPAM). Une opération technique sous surveillance. La Police aux frontières était présente sur les lieux, car le capitaine du navire, un Russe qui n’est pas le propriétaire du voilier , serait en situation irrégulière.

Avec son allure de Robinson, le capitaine russe tente de remettre à flot par ses propres moyens, le Turning Point. À bord de ce voilier de 9 mètres, il s’est échoué sur la plage Lafayette à Arue le 22 septembre, suite à une avarie. Jenya, le capitaine qui dit connaitre le propriétaire du bateau, un Hongrois décédé, vit à Moorea depuis deux ans : « Il devait y avoir déjà une voie d’eau à Moorea, et je suis parti vers Tetiaroa et c’est là que je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup d’eau. Alors sur le retour pour revenir, j’ai vidé trois fois. Ici c’est abrité, alors j’ai décidé d’échouer le bateau sur cette plage ».

Muni de quelques cordages, ce marin a multiplié les essais pour tenter de faire pencher le bateau sur le flanc et ainsi décoincer la quille ensablée. En vain. Si les manœuvres ont permis de le faire bouger, le voilier est resté coincé. Ce qui n’a pas arrangé l’opération de déséchouement prévue par une société spécialisée et pris en charge par la DPAM. En début d’après-midi, une barge a été déployée sur place. « On ancre la barge avec des blocs de béton, on l’approche du bord et on déploie la grue qui est équipée d’un treuil, et avec ça on soulève le bateau et on le met en eau » explique Nicolas Brigato, gérant de Tiai moana.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Du fait de l’inertie de la houle, la corde a lâché à trois reprises au cours des opérations pour extraire le bateau. La quatrième tentative a été la bonne.

Le Turning Point sera mis à quai à Papeete. Reste désormais aux autorités à retrouver des membres de la famille du propriétaire légal du navire.

infos coronavirus