dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

Arue : 500 enfants des quartiers fêtent Halloween

Publié le

La magie de Halloween a ensorcelé plus de 500 enfants à Arue jeudi soir. Cinq événements ont permis aux familles de sortir des quartiers et se retrouver autour d’activités ludiques. Objectif pour le service jeunesse et sport de la mairie : rompre avec le traditionnel porte-à-porte pour nourrir un échange pédagogique.

Publié le 01/11/2019 à 15:37 - Mise à jour le 01/11/2019 à 15:42
Lecture < 1 min.

La magie de Halloween a ensorcelé plus de 500 enfants à Arue jeudi soir. Cinq événements ont permis aux familles de sortir des quartiers et se retrouver autour d’activités ludiques. Objectif pour le service jeunesse et sport de la mairie : rompre avec le traditionnel porte-à-porte pour nourrir un échange pédagogique.

Descendus d’un quartier prioritaire de Arue, ils ont pris possession de la nuit par centaines. Au tombeau du roi, les bus ont ainsi déversé leur flot d’adorables zombies, démons, et sorcières. Chasse au trésor, rébus, ou course à pied joint : pas de porte-à-porte ici, mais des jeux. « On connait le rituel de Halloween où on fait du porte à porte avec les familles. On a voulu changer la donne en faisant sortir les familles de leur quartier pour les amener sur un terre-plein pour faire des activités », explique Huguette Atera Mo’o animatrice au service jeunesse et sports de la mairie.

Classés par catégorie d’âge, les enfants n’ont pas boudé l’occasion de se mesurer à leurs camarades.

Même regroupement macabre dans les jardins de la mairie. Sortis de la vallée de Tearapae, une centaine de zombies ont joué le jeu. « On leur a préparé le grand jeu de Kim, c’est le jeu des 5 sens. les enfants doivent passer dans les ateliers. (…) Cette année on travaille avec les bénéficiaires de la formation Bafa que la mairie a mis en place cette année. Avec ces animatrices, on a voulu mettre en place des activités pour les enfants des quartiers. C’est une première pour la mise en place des activités de ce genre », nous dit Pamela Taaroamea animatrice au service jeunesse et sports de la mairie Des activités qui ont permis aux plus petits d’apprendre en s’amusant.

infos coronavirus