vendredi 14 mai 2021
A VOIR

|

Arnold Toheira en métropole, poursuit son combat pour la défusion de Tautira

Publié le

Publié le 03/05/2018 à 11:32 - Mise à jour le 03/05/2018 à 11:32
Lecture < 1 min.

Arnold Toheira, coordinateur du comité 808, est en ce moment en métropole. Il a rencontré Lydéric Enchery, maire du village de Culey qui a réussi sa défusion. 

Pour Lydéric Enchery, « l’État met les moyens » pour s’opposer à la défusion, déclare-t-il à l’Est Républicain. Le maire mentionne l’arrêté que le ministère de l’Intérieur avait pris le dernier jour de 2013 afin de contrecarrer celui signé le 20 décembre précédent par la préfète de la Meuse de l’époque, Isabelle Dilhac, qui actait la séparation entre Loisey et Culey.
Lydéric Enchery a attaqué en référé au tribunal administratif de Nancy pour faire casser le second arrêté. « Ça m’a coûté 5 000 €, que j’aurais paumés en cas d’échec. Le juge nous a donné gain de cause au mois de février suivant, parce que la préfecture avait bien fait son travail. Ça a permis au processus de défusion de se poursuivre. » 

Le maire encourage le comité 808 a aller lui aussi en justice. Il a mis Arnold Toheira en contact avec Loïc Demarest, l’avocat nancéien qui s’était occupé de leur défusion. 

​Rédaction web 

infos coronavirus