jeudi 17 juin 2021
A VOIR

|

Armurerie : l’Eglise protestante Maohi interpelle les autorités

Publié le

Une nouvelle armurerie au fenua n'est pas nécessaire estime l'Eglise protestante maohi, rejoignant l'avis du Président du Pays, mais aussi du Tavini et d'une partie de la population.

Publié le 21/01/2021 à 14:02 - Mise à jour le 21/01/2021 à 14:05
Lecture < 1 min.

Une nouvelle armurerie au fenua n'est pas nécessaire estime l'Eglise protestante maohi, rejoignant l'avis du Président du Pays, mais aussi du Tavini et d'une partie de la population.

Le président du Pays Edouard Fritch, le Tavini et maintenant l’Eglise protestante Maohi se prononcent publiquement contre l’ouverture d’une nouvelle armurerie en Polynésie.

Elle ne serait pas la première du fenua mais, « ce qui existe comme vente d’armes aujourd’hui dans le pays, pour la chasse et pour les activités sportives est déjà largement suffisant » estime l’Eglise Protestante maohi.

Malgré une règlementation stricte en matière de détention et d’usage d’armes à feu, l’Eglise craint « des risques occasionnant des drames, à l’instar de ce qui se passe dans certains pays. »

Pour rappel, c’est le haut-commissariat qui aura la décision finale pour l’ouverture de cet établissement. Le dossier est « en cours d’instruction », signalait le haut-commissariat dans un communiqué.

Le courrier de l’Eglise protestante maohi adressé au président du Pays et au haut-commissaire

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.