jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Ariki nui no Tahiti Pakumotu revendique une propriété communale à Papeete

Publié le

Mercredi, deux brigades de police sont intervenues aux alentours de 17 heures à Fariipiti. Les raisons : des membres de la communauté Pakumotu ont tenté de s'approprier une propriété de la commune.

Publié le 28/07/2022 à 15:07 - Mise à jour le 28/07/2022 à 15:56
Lecture < 1 min.

Mercredi, deux brigades de police sont intervenues aux alentours de 17 heures à Fariipiti. Les raisons : des membres de la communauté Pakumotu ont tenté de s'approprier une propriété de la commune.

Un cadenas avait été posé par la mairie de Papeete sur une ancienne maison artisanale. Mais mercredi, les Pakumotu ont cassé le cadenas de la mairie pour y mettre le leur. Après un rappel à l’ordre, la police a retiré et remis un nouveau cadenas.

Ce jeudi matin, le “ministre de l’Intérieur” pakumotu était attendu à la mairie avec d’autres membres de leur gouvernement pour revendiquer leurs droits.

Lire aussi – Fariipiti : bataille de cadenas entre la mairie et les Pakumotu

De son côté, la mairie a décidé de porter plainte contre les agissements de ladite communauté. “Il y a eu il y a quelques temps une intervention de la police durant laquelle ils ont reçu un coup de fusil. Bon, aujourd’hui, ils m’ont dit clairement qu’ils n’avaient pas d’armes. Ils ne veulent pas se battre, explique Patrick Bordet, chargé de la police et de la prévention de la délinquance. Nous sommes dans une situation de fait aujourd’hui, et nous devons respecté la situation telle qu’elle est aujourd’hui. Donc moi je ne retirerai pas les cadenas, je les ai encourager à ne pas le faire au risque d’avoir encore à se rencontrer à nouveau.”

infos coronavirus