jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

APRP : retard de subventions et difficultés structurelles

Publié le

Publié le 16/12/2014 à 10:38 - Mise à jour le 16/12/2014 à 10:38
Lecture < 1 min.

Dans un communiqué, le ministère du Travail de Tea Frogier, fait le point sur la situation de l’APRP. Hier mardi, les salariés des ateliers pour la réinsertion professionnelle (APRP) ont cessé le travail. ils ont reçu leur chèque de paie du mois de novembre : un chèque sans provision. 

« L’APRP est une entreprise de droit privé bénéficiant de subventions de la Polynésie française via le Fonds pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (FIPTH).
 
La gestion de ce fonds est assurée par la direction du Travail. Les modalités d’intervention sont définies par le code de travail qui stipule la signature d’une convention d’objectifs entre la société bénéficiaire et le Pays pour l’obtention d’un agrément permettant la prise en charge partielle (80%) du salaire des travailleurs reconnus handicapés.
 
Pour diverses raisons internes à l’APRP le règlement des subventions 2014 a enregistré un certain retard. Cette situation est en voie de résorption et les mandats en cours doivent permettre le règlement de l’intégralité des arriérés de salaires dans les jours à venir.
 
Il reste que l’APRP rencontre des difficultés structurelles qu’il lui appartient d’analyser de façon à permettre la mise en œuvre de mesures d’assainissement ayant pour objectif de pérenniser l’activité de l’entreprise », est-il écrit dans le communiqué.  

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu