Après Miss Trans Polynésie, Kia Aukara se prépare pour Miss Trans France

Publié le

Le 4 mai prochain, 15 miss se présenteront à Paris pour l’élection de Miss Trans France 2024. Parmi les candidates, 2 Polynésiennes, O’omaka Gendron Miss Trans Tahiti 2023, et Kiara Aukara, Miss Trans Polynésie 2024, qui réside dans l'Hexagone. Depuis plusieurs semaines, elle se prépare à l'élection de beauté. Nous l'avons suivie.

Publié le 13/04/2024 à 14:32 - Mise à jour le 13/04/2024 à 22:42

Le 4 mai prochain, 15 miss se présenteront à Paris pour l’élection de Miss Trans France 2024. Parmi les candidates, 2 Polynésiennes, O’omaka Gendron Miss Trans Tahiti 2023, et Kiara Aukara, Miss Trans Polynésie 2024, qui réside dans l'Hexagone. Depuis plusieurs semaines, elle se prépare à l'élection de beauté. Nous l'avons suivie.


En attendant le 4 mai où elle verra peut-être son destin basculer si elle remporte la couronne de Miss Trans France 2024, la Polynésienne de 25 ans qui réside dans l’est de la Francce, suit un stage intensif pour se préparer au mieux à l’élection : « Aujourd’hui, je fais un shooting photo avec le comité afin de gagner en visibilité sur les réseaux sociaux, et je m’entraine aussi à défiler ».

C’est Kalea Hanere, habituée des concours de beauté à l’international, mais aussi présidente du comité Miss T Polynésie, qui accompagne Kiara Aukara (Miss Vahine Tane 2022, et Miss Trans Polynésie 2023) : « Je suis là pour l’aider dans sa préparation, qu’elle ait l’esprit reposé. Il n’y a pas de réelle difficulté. Quand on veut participer à un concours, c’est qu’on a au fond de nous cette envie. C’est comme dans la vie, il y a des difficultés, mais on les surmonte. Il faut garder le sourire jusqu’à la fin ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Test sur le maquillage, cours d’éloquence, défilé, shooting photo… la préparation est riche et variée. Le soir de l’élection, Kiara portera une robe rouge créée par le styliste Manuarii Teauroa : « C’est une robe très volumineuse, en tulle, et il y a du tissu local, avec une broderie en feuille de ape. C’est très transparent. En fait, j’ai un peu remis au goût du jour la robe purotu ».

« La robe est magnifique, ce n’est pas un modèle qu’on voit tous les jours. Et la couleur est flashy, c’est la couleur de l’amour, le rouge » se réjouit Kiara.

Cette élection pour Kiara n’est finalement qu’une étape, la jeune femme souhaite avant tout faire passer un message de tolérance et d’inclusion. Un tel événement n’arrive qu’une fois dans une vie, et elle compte bien savourer ce moment : « On ne peut que me souhaiter le meilleur, et surtout de m’amuser et profiter à fond de cette élection ».

À ses côtés, le soir de l’élection, une autre Polynésienne, qui réside au fenua, O’omaka Gendron Miss Trans Tahiti 2023.

Dernières news