lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Après les bûches, place aux galettes

Publié le

Juste après les bûches de Noël, les galettes des rois envahissent les étals des pâtisseries et des supermarchés. En ce premier dimanche de l’année, on célèbre l’épiphanie, une tradition chrétienne lors de laquelle les familles dégustent l’incontournable galette des rois à la frangipane. Si certains professionnels n’hésitent pas à proposer de nouvelles recettes, d’autres en revanche veulent perpétuer la tradition.

Publié le 03/01/2021 à 16:29 - Mise à jour le 08/01/2021 à 15:35
Lecture 2 minutes

Juste après les bûches de Noël, les galettes des rois envahissent les étals des pâtisseries et des supermarchés. En ce premier dimanche de l’année, on célèbre l’épiphanie, une tradition chrétienne lors de laquelle les familles dégustent l’incontournable galette des rois à la frangipane. Si certains professionnels n’hésitent pas à proposer de nouvelles recettes, d’autres en revanche veulent perpétuer la tradition.

Dans cette pâtisserie comme dans bien d’autres les préparatifs commencent au milieu de la nuit. À quelques heures de l’ouverture, on se presse en cuisine, la mise en place doit être parfaite, dans quelques heures la boutique de Lucie sera prise d’assaut : « Très très tôt le dimanche matin, à Papeete, les gens viennent au marché. En temps normal, quand c’est pour les pâtisseries c’est plutôt vers 11 heures le rush. Là je pense que ça va être ce matin, vers 8 heure et demi – 9 heures. La boutique va être pleine de clients. »

Cette année, l’épiphanie arrive plus tôt que d’habitude, 2 jours à peine après avoir vendu les dernières bûches de Noël, il faut déjà enchainer sur les galettes des rois.

Première étape pour préparer une belle galette, la pâte feuilletée. Dans cette pâtisserie du centre-ville de Papeete, elle est réalisée selon la technique du feuilletage inversé. Une technique plus facile, plus rapide et qui donne un feuilleté plus aérien.

C’est une galette locale, jusqu’à la fève. Fabriquée au fenua, elle est dissimulée dans la crème puis recouverte par une deuxième couche de pâte. Une fois les 80 galettes dorées sorties du four, direction la boutique. Et ce dimanche, il fallait se réveiller tôt pour acheter une belle galette dans les pâtisseries de Tahiti.

Les boulangeries aussi produisent des galettes mais dans des quantités plus importantes car livrées dans les commerces de l’île. Celle de Afaahiti, propose plusieurs parfums et en produit des centaines en quelques jours.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.