vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Après la CSIP, A Tia i Mua se désolidarise de l’intersyndicale

Publié le

Publié le 10/01/2018 à 14:43 - Mise à jour le 10/01/2018 à 14:43
Lecture < 1 min.

Le mouvement social de l’intersyndicale a du plomb dans l’aile. Ce mercredi, l’intersyndicale a envoyé un communiqué aux rédactions dans lequel elle appelait tous ses délégués et représentants à se réunir devant le Conseil économique social et culturel (CESC), ce vendredi, pour contester la réforme des retraites. Jour où la quatrième institution examinera le projet de loi.

Le communiqué était signé de la part du secrétaire général de la CSTP-FO et indiquait concernait tous les syndicats. 

En fin de journée, la CSIP a indiqué, par communiqué, qu’elle n’était pas partie prenante de ce mouvement.

Ce jeudi, c’est au tour de la confédération syndicale A Ti’a i Mua d’en faire autant.

Dans un communiqué envoyé aux médias, elle indique :

« La confédération syndicale A Ti’a i Mua n’est pas signataire du courrier de l’intersyndicale contrairement aux affirmations de la CSTP/FO. » 

Par ailleurs, elle affirme soutenir que la réforme de la protection sociale généraliseé « est indispensable »

A Ti’a i Mua n’appelle pas ses délégués et ses adhérents à se rendre au CESC, ce vendredi à 8 heures, comme la CSTP-Fo l’a affirmé.

 

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.