dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Anuanurunga : une nouvelle mission d’expertise de l’épave du palangrier

Publié le

Il s'agissait d'une expertise complémentaire de la structure du navire. Une étape avant d'envisager le retrait et la dépollution.

Publié le 06/08/2021 à 16:56 - Mise à jour le 06/08/2021 à 16:58
Lecture < 1 min.

Il s'agissait d'une expertise complémentaire de la structure du navire. Une étape avant d'envisager le retrait et la dépollution.

Le 23 juillet dernier, un palangrier chinois s’est échoué sur l’atoll d’Anuanurunga, proche de Nukutepipi.

Après la mission d’évacuation de l’équipage, une seconde mission conjointe entre l’Etat, le Pays et l’armateur a été déployée le 4 août dernier, mobilisant à nouveau le CASA de l’escadron de transport 82 « Maine » et le patrouilleur Arago.

crédit : haut-commissariat de la Polynésie

Cette mission a permis une expertise complémentaire de la structure du navire afin de proposer les scénarios de retrait et de dépollution possibles.

En complément, les équipes de la Marine nationale ont posé du matériel d’absorption d’huile et d’hydrocarbures et ont renforcé la sécurisation de l’outillage et des fûts encore à bord.
Plus de 60 % des matériels de pêche ont été rapatriés sur Tahiti pour éviter tout risque supplémentaire d’atteinte à la biodiversité.

Enfin, en coordination avec la direction Polynésienne des Affaires Maritimes, l’armateur a été mis en demeure de procéder à la dépollution et au retrait du navire.

Après s’être rendu sur l’île de Nukutepipi, le contre-amiral Rey, commandant de la zone maritime Polynésie et Asie-Pacifique a tenu à remercier les acteurs ayant mis à disposition sur l’île un hébergement pour les naufragés avant leur rapatriement sur Tahiti et des installations ayant servi d’arrière base à l’ensemble des équipes de la Marine nationale pour l’étude et la sécurisation de l’épave.

Rédigé par

infos coronavirus