fbpx
jeudi 23 janvier 2020
A VOIR

|

Alerte aux méduses à Tahiti et dans les Tuamotu

Publié le

Publié le 08/06/2018 à 14:03 - Mise à jour le 08/06/2018 à 14:03
Lecture < 1 min.

Ce samedi une dizaine de baigneurs ont été piqués par des méduses sur toute la côte Est de Tahiti : à la Pointe Vénus, à Mahina, à Taravao, à Arue, à Faa’a… Plusieurs communes ont alertés la population via les réseaux sociaux. 
Des baigneurs ont aussi été piqués aux Tuamotu et notamment à Fakarava. 

Les piqûres provoquent des lésions urticantes douloureuses. En cause : les filaments de la méduse. Si une gêne respiratoire ou une sensation de malaise apparait, contactez immédiatement les secours.
Si vous ne faites pas d’allergie, quelques astuces peuvent permettre d’atténuer la douleur :

> Rincer avec du vinaigre ou à défaut de l’eau de mer pendant au moins 30 secondes
> Sans frotter, recouvrir la piqûre de sable, laisser sécher et retirer à l’aide d’un papier rigide ou d’un carton pour enlever les filaments. Rincer de nouveau et appliquer un antiseptique.

Attention ! Il ne faut surtout pas gratter ou frotter 
La Croix Rouge précise également que les méduses échouées sur la plage, même mortes, conservent leur pouvoir urticant.

Rédaction web 

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X