jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

Albert Le Caill élevé au rang de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui

Publié le

Il est notamment connu pour avoir bâti la route des collines à Punaauia, mais aussi divers lotissements et voiries en Polynésie.

Publié le 24/03/2022 à 16:13 - Mise à jour le 24/03/2022 à 16:13
Lecture 2 minutes

Il est notamment connu pour avoir bâti la route des collines à Punaauia, mais aussi divers lotissements et voiries en Polynésie.

Né le 15 août 1943, à Papeete, ainé d’une fratrie de sept enfants, Albert Le Caill grandit dans le quartier de la mission entouré de ses grands-parents. Il fréquente l’école des frères jusqu’à l’obtention de votre B.E.P.C à l’âge de quatorze ans. Il poursuit ses études en France : il rejoint la Bretagne où il est interne dans un lycée et obtient son baccalauréat. Par la suite, il entame des études supérieures pour s’orienter vers une carrière d’ingénieur des Pont et Chaussées. Il effectue aussi son service militaire en métropole.

Neuf ans après son départ, Albert Le Caill revient au fenua et intègre l’entreprise de son oncle Jean-Baptiste Le Caill. Il participe ainsi à la construction de la plupart des écoles catholiques (école Fariimata, Anne-Marie Javouhey, Ste Thérèse Sacré-cœur de Taravao), de l’église Maria No Te Hau et de certains ouvrages d’art, des ponts échangeurs notamment.

Il dirige ensuite pendant deux années les études du barrage de la Papenoo pour la société Enerpol, de 1977 à 1978. De retour dans l’entreprise familiale, il prend les rênes au début des années 1980 et réalise entièrement la route des collines ainsi que divers lotissements et voiries. Il crée ou gère plusieurs autres sociétés dans divers domaines, notamment dans l’automobile, la pêche ou le concassage. Il devient ainsi le premier importateur des marques Isuzu, Opel et GMC, ainsi que président du conseil d’administration de la Société du Port de Pêche de Papeete.

Il préside également, pendant plusieurs mandants, la CCISM et est l’un des acteurs de sa modernisation.

Albert Le Caill (crédit photo : Présidence de la PF)

Il exerce les fonctions d’adjoint au maire de Papeete, en charge des infrastructures et des ressources humaines, et ce durant deux mandats, de 1995 à 2008, auprès de Michel Buillard. “Votre sens du dialogue et vos qualités humaines feront de vous un adjoint au maire très apprécié et respecté du personnel de la mairie”, déclare le président du Pays Edouard Fritch dans un discours prononcé ce jeudi.

Bâtisseur dans l’âme, Albert Le Caill réalise entièrement le lotissement Mamaia sur les hauteurs de Tipaerui et le lotissement Noatu à Punaauia. Son entreprise compte actuellement plus d’une centaine de salariés.

A près de 78 ans, il apporte aujourd’hui sa contribution à l’élaboration de grands projets pour le Pays, comme le futur terminal de croisières.

Père de 4 enfants, Albert Le Caill est aussi un grand amateur de la musique polynésienne d’antan et du Ute.

Au regard de tout ce qu’il a accompli pour la Polynésie, Albert Le Caill s’est ainsi vu élevé au rang de chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui ce jeudi.

infos coronavirus