Aitunui Perry à la conquête du titre de Champion de motocross MX Kidz

Publié le

Aitunui Perry est un jeune crack du motocross. Actuellement en tête du Championnat de Tahiti dans la catégorie MX Kidz, après les 5 premières manches, il est en bonne voie pour décrocher le titre à quelques semaines de la fin de saison. La rédaction de TNTV est allée à sa rencontre.

Publié le 09/09/2023 à 14:03 - Mise à jour le 09/09/2023 à 14:03

Aitunui Perry est un jeune crack du motocross. Actuellement en tête du Championnat de Tahiti dans la catégorie MX Kidz, après les 5 premières manches, il est en bonne voie pour décrocher le titre à quelques semaines de la fin de saison. La rédaction de TNTV est allée à sa rencontre.

Il n’a que 9 ans et du haut de son 1,10 mètre à peine, Aitunui pratique le motocross, depuis déjà près de 3 ans. C’est un peu par hasard qu’il a décidé de s’investir dans la discipline. « Au début, je jouais, puis je me suis dit que ce serait bien de faire ce sport parce que je l’aime bien. Comme le vélo », dit-il.

La pratique du motocross représente un coût financier élevé, mais ses parents n’ont jamais hésité à le soutenir. Sans aucun regret, au contraire.

« Quelle que soit la place à laquelle il arrive, on est toujours fiers de son petit. Ce sport, tu es, soit dans la boue, soit dans la poussière. Dans la boue, tu fais des glissades et des chutes phénoménales. Il s’agit d’abord de s’amuser avec ses copains », souligne sa mère, Marylène.

– PUBLICITE –

Aitunui entouré de ses parents et de ses (nombreux) trophées. Crédit/ TNTV

« C’est vrai que ça a un coût », reconnait le papa, Tapunui, « mais on a misé sur le fait qu’il soit déconnecté des écrans. Aujourd’hui, il fait sa journée de moto et, en fin de journée, il est fatigué. Il va de moins en moins sur les écrans. C’est aussi une passion qu’on avait dans la jeunesse. Qui n’aime pas la moto ? ».

Intraitable cette année, Aitunui s’est toujours classé premier, ou deuxième, de chacune des épreuves des 5 premières journées de Championnat. Et il compte bien décrocher le titre de champion de sa catégorie.

« J’ai essayé, à chaque fois, de tout donner pour arriver premier. Parfois ça marche, parfois non. Si je tombe, je pourrais perdre la première place, mais j’aimerai devenir champion », confie le jeune garçon.

Quel que soit son résultat à l’issue de la saison, Aitunui évoluera l’année prochaine dans la catégorie supérieure, les MX 3, sur des cylindrées allant de 50 à 85 cm³.

Dernières news