lundi 19 août 2019
A VOIR

|

Aire marine protégée, un moyen de préserver nos richesses

Publié le

Publié le 15/04/2016 à 12:21 - Mise à jour le 15/04/2016 à 12:21
Lecture 1 min.

Mardi matin, les tavana de Rurutu, Raivavae et Rimatara se sont entretenus avec le Président Fritch afin de plaider pour la création d’une Aire marine protégée. Leur projet, élaboré avec l’ONG Pew, prévoyait d’interdire la pêche industrielle et l’exploitation minière sur une zone de près d’un million de kilomètres carrés. Edouard Fritch s’y est opposé, annonçant qu’il préférait voir la création d’une Aire marine gérée, qui pourrait plus facilement concilier écologie et développement économique.  
 
Pourtant, l’immense majorité des personnes interrogées par Tahiti Nui Télévision se sont déclarées favorables au projet Rahui Nui no Tuhaa Pae. Pour eux, “Il est important de préserver nos richesses“, ou encore “l’avenir de nos enfants“. Les internautes qui suivent Tahiti Nui Télévision depuis les îles Australes se sont, eux aussi, massivement prononcés en faveur de ce projet. Ils demandent à ce que la population soit consultée et impliquée.
 
La plupart des personnes ayant répondu à la question voient d’un mauvais œil l’appauvrissement de nos eaux en poisson et appellent de leurs voeux l’Aire marine protégée. Certains rejettent la responsabilité sur les bateaux battant pavillons étrangers. D’autres, en revanche, affirment que les pécheurs de Tuhaa Pae n’ont pas besoin d’une aire marine protégée pour adopter des mesures de protection de la biodiversité. Quelques rares réfractaires considèrent enfin que la création d’une Aire marine protégée n’est pas une priorité. 

Rédaction web

Le micro-trottoir et l’analyse d’Esther Parau

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires