jeudi 17 octobre 2019
A VOIR

|

Aire marine protégée, un moyen de préserver nos richesses

Publié le

Publié le 15/04/2016 à 12:21 - Mise à jour le 15/04/2016 à 12:21
Lecture 1 min.

Mardi matin, les tavana de Rurutu, Raivavae et Rimatara se sont entretenus avec le Président Fritch afin de plaider pour la création d’une Aire marine protégée. Leur projet, élaboré avec l’ONG Pew, prévoyait d’interdire la pêche industrielle et l’exploitation minière sur une zone de près d’un million de kilomètres carrés. Edouard Fritch s’y est opposé, annonçant qu’il préférait voir la création d’une Aire marine gérée, qui pourrait plus facilement concilier écologie et développement économique.  
 
Pourtant, l’immense majorité des personnes interrogées par Tahiti Nui Télévision se sont déclarées favorables au projet Rahui Nui no Tuhaa Pae. Pour eux, “Il est important de préserver nos richesses“, ou encore “l’avenir de nos enfants“. Les internautes qui suivent Tahiti Nui Télévision depuis les îles Australes se sont, eux aussi, massivement prononcés en faveur de ce projet. Ils demandent à ce que la population soit consultée et impliquée.
 
La plupart des personnes ayant répondu à la question voient d’un mauvais œil l’appauvrissement de nos eaux en poisson et appellent de leurs voeux l’Aire marine protégée. Certains rejettent la responsabilité sur les bateaux battant pavillons étrangers. D’autres, en revanche, affirment que les pécheurs de Tuhaa Pae n’ont pas besoin d’une aire marine protégée pour adopter des mesures de protection de la biodiversité. Quelques rares réfractaires considèrent enfin que la création d’une Aire marine protégée n’est pas une priorité. 

Rédaction web

Le micro-trottoir et l’analyse d’Esther Parau

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Quand Katy Perry rend hommage à Hawaii dans un...

Le clip de Harleys in Hawaii, une des dernières chansons de Katy Perry, a été tourné dans l'archipel de Hawaii, dont une partie au Tahiti Nui Restaurant à Hanalei...

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X