dimanche 13 juin 2021
A VOIR

|

Air France : le personnel non gréviste exprime son ras-le-bol

Publié le

Publié le 29/11/2017 à 13:40 - Mise à jour le 29/11/2017 à 13:40
Lecture 2 minutes

La grève chez Air France a débuté le 10 novembre. Des vols annulés, des retards de colis… Après 20 jours et des négociations sous tension qui n’ont pas abouti, le personnel non gréviste exprime son ras-le-bol dans une lettre. « Nous sommes épuisés et effarés par tant de haine déversée au cours de cette grève qui compte tenu du contexte économique actuel est injustifiée. »

Mardi  les grévistes déclaraient avoir perdu confiance en Alex Hervet, le directeur régional. Pour ceux qui ont choisi de ne pas faire grève, le mouvement ressemble « à une chasse aux sorcières dirigée contre de la direction.« Alex Hervet est notre directeur à tous, nous avons entendu énormément de propos négatifs à son égard, alors oui ! Ce monsieur a peut- être ses défauts, mais qui est parfait dans cette entreprise pour tenir les propos que nous entendons tous depuis ces dernières semaines ??!! »

Pour les non grévistes,  les syndicats « ont eu toutes les réponses à leur préavis » :
« 1- Oui pas d’embauches et plus de tronçons LAX PARIS : pourquoi ??? pour
préserver la pérennité de nos emplois (il faut faire face à la concurrence :
c’est quand même facile à comprendre, d’autant que personne ne sera
licencié c’est écrit noir sur blanc).
2- LA CRPN et les retraites sont en cours de traitement et comme la
direction vous la dit à la mairie de Papeete si des rectificatifs sont à faire
au niveau de la paie et de vos points de retraite ce sera fait : mais en
attendant ils attendent la directive de la CRPN : c’est clair COMME
DISCOURS ET TRANSPARENT.
3- Concernant les autres points, c’est pareil toutes les réponses,
propositions vous ont été données. »

Les non grévistes se plaignent de devoir faire face aux conséquences d’une grève qu’ils ne veulent pas. « Nous sommes face à des clients mécontents, insultants, endoctrinés par vos dires, nous ne comptons pas nos heures, nous sommes épuisés alors que vous,
vous ne subissez rien de tout ça directement. »

Le courrier, envoyé aux médias avec une adresse créée pour l’occasion, n’est pas signé. « Nous tenons à rester anonymes par peur des représailles…et oui amis PNC, ça vous parle ? Quand vous ne suivez pas le mouvement de votre
syndicat, on vous menace et vous fait des misères en escales, non ?? »
Selon ces non grévistes, certains PNC suivraient le mouvement par peur. « À ceux-là nous leur donnons tout notre soutien et les encourageons à revenir faire leurs vols car n’oublions pas que Air France nous paye et non le Syndicat qui risque plutôt de nous faire perdre nos emplois. »

Rédaction web 

La lettre des non-grévistes en intégralité : 

infos coronavirus