mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Affluence pour la réouverture des agences commerciales d’Air Tahiti Nui à Papeete

Publié le

La compagnie au Tiare a rouvert, ce lundi, ses agences commerciales. Celle du Pont de l’Est, à Papeete, a littéralement été prise d’assaut par les clients. On pouvait voir une longue file d’attente bien avant l’ouverture.

Publié le 15/06/2020 à 10:36 - Mise à jour le 15/06/2020 à 15:56
Lecture 3 minutes

La compagnie au Tiare a rouvert, ce lundi, ses agences commerciales. Celle du Pont de l’Est, à Papeete, a littéralement été prise d’assaut par les clients. On pouvait voir une longue file d’attente bien avant l’ouverture.

« On était là à partir de 7 heures. On attendait d’avoir quelqu’un en face pour nous répondre » raconte une mère de famille. « Je voulais faire revenir ma fille qui a fait sa première année de licence sur Montpellier. C’est important pour elle de revenir un peu, d’avoir un peu de chaleur humaine, de faire une coupure après la crise en France. J’ai pas arrêté de les harceler par téléphone et par mail, je n’avais pas de réponse, alors je suis venue ici ».

Cette maman n’est pas la seule à avoir tenté de contacter l’agence… en vain, ces dernières semaines.

 » J’aurais aimé avoir une réponse par mail ou par téléphone. C’était stressant. 15 jours de stress. Alors je me suis déplacée. Maintenant, j’attends d’avoir le prix mais ça semble bien se terminer. J’ai les dates que je voulais », confie une cliente.

« Je suis arrivée à 7h30, et il y avait déjà du monde. Je fais revenir mon fils de métropole. Il ne pouvait pas s’inscrire sur les vols de continuité territoriale parce qu’on ne connaissait pas ses dates d’examen. Aujourd’hui on les connaît alors je viens prendre un billet. Mon fils stresse de rester en métropole, il se retrouve un peu seul là bas« , raconte une autre mère de famille.

Parmi les clients présents dans la file d’attente, on trouvait principalement des personnes venues pour faire revenir de la famille ou pour reporter des billets. Assez peu étaient là pour planifier des vacances… « Je suis arrivée à 7h20 et il y avait déjà du monde. Je viens reporter un voyage que j’avais programmé aux Etats-unis. Avec tout ce qu’il vient de se passer, je suis venue pour reporter à une date ultérieure, voire un an. Je ne veux plus voyager dans immédiateté. 

« Faire la queue pour un billet d’avion, c’est pas si grave…. Autrefois on faisait la queue pour un ticket de pain, alors pour prendre l’avion : ce n’est pas grave. Je dois partir deux mois en métropole. Je suis un peu inquiet pour le retour. Je ne voudrais pas être bloqué en France. »

Des dispositifs de distanciation physique ont été mis en place à l’intérieur des agences : un siège entre deux clients, du gel hydroalcoolique à disposition, et des agents équipés de masques…

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.