mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

Activité « inerte » : 17 400 demandeurs d’emploi

Publié le

Publié le 14/07/2014 à 9:52 - Mise à jour le 14/07/2014 à 9:52
Lecture 2 minutes

L’analyse de l’ISPF (Institut de la statistique de Polynésie française) révèle des chiffres peu réjouissants. En effet, le début de l’année 2014 s’inscrit dans la continuité du dernier trimestre 2013 : la situation économique des principaux partenaires commerciaux s’améliore lentement tandis qu’en Polynésie française le statu quo perdure.
L’amélioration de l’indice du climat des affaires a beau s’améliorer, le marché du travail reste difficile. Seuls les résultats du tourisme et de la perliculture sont en hausse sur un an, mais à des niveaux relativement faibles.
Le marché du travail demeure préoccupant : 17400 demandeurs d’emploi sont inscrits au Sefi (Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle). Ils sont 6000 de plus qu’il y a un an, soit une hausse de 54% par rapport aux 11 318 demandeurs d’emploi inscrits en mars 2013. Une affluence qui fait -entre autre- suite à la mise en place du CAE (Contrat d’accès à l’emploi) avec 1100 nouveaux demandeurs inscrits au seul mois de janvier, soit deux fois plus que la moyenne mensuelle des dix dernières années ! Au cours du premier trimestre 416 postes en CAE ont été attribués, portant le total des offres d’emploi aidé à 860, soit 250 de plus qu’il y a un an. Les offres d’emploi « normales » ont par contre diminué de 3% soit 630 postes offerts au cours du premier trimestre, en dessous de la moyenne de ces cinq dernière années qui était à 670.

Retrouvez l’ensemble du point économique du premier trimestre secteur par secteur en pièce jointe.

infos coronavirus