dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

A400M : comment sont préparés les colis embarqués en avion militaire ?

Publié le

Arrivé sur le territoire le 25 avril, l’A400M effectue plusieurs missions pour le fenua. Parmi elles, il y a notamment le ravitaillement dans les îles en matériels militaire. Avant d’être affrété, les colis sont minutieusement préparés par le service escale aérienne militaire. Comment s’organise-t-il dans ce contexte de crise sanitaire ?

Publié le 16/05/2020 à 16:08 - Mise à jour le 17/05/2020 à 16:15
Lecture < 1 min.

Arrivé sur le territoire le 25 avril, l’A400M effectue plusieurs missions pour le fenua. Parmi elles, il y a notamment le ravitaillement dans les îles en matériels militaire. Avant d’être affrété, les colis sont minutieusement préparés par le service escale aérienne militaire. Comment s’organise-t-il dans ce contexte de crise sanitaire ?

Peser, mesurer ou encore sécuriser, la mission de l’escale aérienne militaire consiste à préparer et débarquer les colis affrétés par les avions de l’armée. L’airbus A400M peut contenir jusqu’à 36 tonnes de matériel et parcours une distance de 4 500 km sans escale. Dans sa prochaine cargaison, le VT4, tout nouveau véhicule militaire du fenua. “On doit tout vérifier, au niveau du poids, du plein du gasoil et la pression des pneus parce qu’on a des normes particulières. le maître nav qui est à bord, peut voir où on peut mettre la voiture“, explique Maruarii Tamarino, militaire.

“Après c’est en fonction des ordres de l’état majore qui nous donne les ordre de chargement, ce qu’on appelle un plan de chargement. Nous en fonction de ce plan de chargement, (…) on prépare, on met en conformité pour mettre dans l’avion”, ajoute le Major Michel, responsable de l’escale aérienne militaire

L’escale aérienne militaire, est un service de transit. Les colis livrés ont été désinfectés au préalable. Ils sont par la suite stockés pendant 24 heures. Pour faire face aux nombreuses missions de l’airbus A400M, l’effectif a été renforcé : “On est deux permanents polynésiens (…) après on a des renforts de la métropole qui viennent ici. En plus on a deux personnels civils de la défense qui nous aident aussi. Avec des militaires affectés ici pour 4 ans et qui rentrent cet été.”

Rédigé par

infos coronavirus