jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

À Tahaa, le tourisme se relève doucement de la crise

Publié le

Sur l’île de Tahaa, l'économie tourne essentiellement autour de l’agriculture et du tourisme. Malgré la crise sanitaire, les professionnels font face et gardent espoir, en attendant des jours meilleurs.

Publié le 02/02/2022 à 13:51 - Mise à jour le 02/02/2022 à 16:59
Lecture 2 minutes

Sur l’île de Tahaa, l'économie tourne essentiellement autour de l’agriculture et du tourisme. Malgré la crise sanitaire, les professionnels font face et gardent espoir, en attendant des jours meilleurs.

À Tahaa, le secteur du tourisme a subi les aléas de la crise sanitaire. Le Covid-19 et ses restrictions ont fait la pluie et le beau temps chez les professionnels du secteur. Les hôteliers accusent le coup tant bien que mal, certains plus difficilement, comme ces nouveaux propriétaires d’une pension de famille : “Les débuts ont été compliqués avec le Covid, mais maintenant, cela va mieux. Là, on va rentre dans une période un peu creuse, mais ça commence à bien repartir pour le mois de mars” indique Quentin Fourneyron.

Les excursionnistes suivent le mouvement. Leur activité dépend essentiellement du remplissage des établissements hôteliers et des conditions météorologiques. Et ces dernières semaines, le bilan est plutôt mitigé : “Avec le Covid, on a eu des difficultés, il n’y a pas eu beaucoup de touristes qui sont venus. En ce moment, on est en saison creuse, et avec les deux semaines de pluie qu’il y a eu, cela a encore compliqué les choses” explique Julien Clot.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les autres prestataires peinent également, mais gardent tout de même espoir. Dans une société de location de véhicules, on adapte l’offre à la situation : “On s’est tourné vers les locaux. On a fait des réductions de prix, fait de la publicité etc. mais ce n’est pas facile” déclare Hereau Tuahu.

Si les prévisions sont bonnes, le début de la haute saison qui démarre au mois d’avril devrait s’avérer positif : le planning des réservations se remplit, de quoi rendre le sourire aux professionnels.

infos coronavirus