mardi 7 décembre 2021
A VOIR

|

À quand une station-service à Tubuai ?

Publié le

L’unique station de l’île avait fermé ses portes en 2019. Aujourd’hui, le projet de reprise avance, bien que quelques problèmes subsistent. La commune poursuit donc elle-même la vente de carburant, mais jusqu’à quand ?

Publié le 10/11/2021 à 11:33 - Mise à jour le 10/11/2021 à 14:34
Lecture 2 minutes

L’unique station de l’île avait fermé ses portes en 2019. Aujourd’hui, le projet de reprise avance, bien que quelques problèmes subsistent. La commune poursuit donc elle-même la vente de carburant, mais jusqu’à quand ?

Sur l’île de Tubuai, c’est désormais dans une station de fortune que les habitants se réapprovisionnent en carburant commandé par bateau. Chaque foyer a le droit à 20 litres en essence et en gazole toutes les deux semaines. Un carburant à consommer avec modération : “Depuis l’année dernière, c’est la mairie qui gère la distribution de l’essence et du gazole” indique Mata Tehoiri, habitante de Tubuai “La population n’a pas le droit à du carburant à volonté, pour éviter de dépasser un seuil que l’on nous a imposé qui est de 100 000 litres de carburant. Malheureusement, aujourd’hui, vu le retard de l’implantation de la nouvelle station, la commune est au-delà de ce seuil. Le conseil municipal a décidé de vendre du carburant aux particuliers à hauteur de 20 litres par foyer pour chaque type de carburant” précise Damas Batallard, directeur général des services techniques de la mairie de Tubuai.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ce système D existe depuis la fermeture de l’unique station essence en 2019. Une fermeture en raison de la vétusté des installations, et du terrain appartenant à une famille et qui souhaitait le récupérer. Depuis, un appel d’offres a été lancé par la mairie aux groupes pétroliers. Seul Shell s’est manifesté par le biais d’un repreneur privé, mais il subsiste des problèmes : “Aujourd’hui, le porteur de projet de la nouvelle station de Tubuai a réuni toutes les autorisations administratives pour démarrer les travaux. Aux dernières nouvelles, -et je n’ai pas eu confirmation du porteur de projet, mais il aurait des soucis de financement du projet, donc il est train de finaliser tout ça et de réactualiser les données par rapport à son architecte. La commune a réclamé auprès de ce porteur un calendrier prévisionnel de réalisation de travaux pour permettre à la commune d’anticiper sur 2022 puisque nous avons une autorisation de vendre du carburant jusqu’au 31 décembre 2021” indique Damas Batallard.

En attendant, la mairie doit poursuivre sa mission auprès des habitants dans la fourniture de carburant. Une mission qui pourrait s’arrêter fin décembre si la convention avec l’État n’est pas renouvelée : “Dans les jours à venir, je vais relancer un appel d’offres pour la fourniture de gazole et d’essence, et en parallèle, on a transmis une demande auprès des services de l’État, d’une dérogation au principe de la réglementation pour permettre à la commune d’assurer une vente au détail de carburant, et dans l’attente de la réalisation des travaux de la nouvelle station”.

En l’absence de calendrier prévisionnel de ces travaux, la mairie a demandé par précaution une dérogation jusqu’en fin 2022, en espérant voir sortir de terre la nouvelle station essence de l’île d’ici là…

infos coronavirus