mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

À Papara, le projet de route du Sud inquiète

Publié le

Le projet de route du sud continue de faire polémique, avec une pétition menée par l’association A Aupuru ia Papara. Son président Bernard Roure craint l’expropriation de 800 familles de Papara, bien que ce projet ne soit pas encore à l’ordre du jour.

Publié le 02/10/2020 à 10:10 - Mise à jour le 02/10/2020 à 10:10
Lecture < 1 min.

Le projet de route du sud continue de faire polémique, avec une pétition menée par l’association A Aupuru ia Papara. Son président Bernard Roure craint l’expropriation de 800 familles de Papara, bien que ce projet ne soit pas encore à l’ordre du jour.

Adjoint de l’ancien maire de Papara, Bernard Roure préside aujourd’hui la nouvelle association A Aupuru ia Papara. Avec ses membres, il sillonne les quartiers de la commune pour récolter des signatures contre le projet de route du Sud. « En à peine une semaine, on arrive déjà à presque 1.000 pétitionnaires qui ont signé », indique-t-il

« Je ne veux pas que cette route passe chez moi et je ne veux pas aussi qu’on casse ma maison, lance une habitante. J’ai signé cette pétition parce que je pense à mes enfants plus tard. »

Selon la maire de Papara, ce projet n’est même pas à l’ordre du jour… « Aujourd’hui, j’ai vu le faaterehau, il n’y en a pas, lance Sonia Punua. Il n’y a rien encore. » Mais la maire est ferme : son conseil et elle-même n’iront pas à l’encontre de la volonté de la population.

L’association compte organiser deux marches pour manifester son refus et sensibiliser la population. « Ces marches seront complètement apolitiques, assure Bernard Roure. Il faut bien être conscient de ça, c’est vraiment apolitique, contre ce projet, pour l’instant. »

À ce jour, seule la commune de Paea s’est prononcée formellement contre ce projet. Un projet de route qui devrait désengorger la route de ceinture entre Punaauia et Taravao.

infos coronavirus