samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

À Paea, le collectif Hi’o Aroha apporte son soutien aux familles dans le besoin

Publié le

En ce lundi de Pâques, les actions de solidarité se poursuivaient dans les communes. A Paea, le collectif Hi’o Aroha apporte sa pierre à l’édifice. Ses bénévoles ont distribué de la nourriture ou encore des masques aux familles dans le besoin, en cette période difficile de confinement.

Publié le 13/04/2020 à 18:05 - Mise à jour le 15/04/2020 à 9:38
Lecture 2 minutes

En ce lundi de Pâques, les actions de solidarité se poursuivaient dans les communes. A Paea, le collectif Hi’o Aroha apporte sa pierre à l’édifice. Ses bénévoles ont distribué de la nourriture ou encore des masques aux familles dans le besoin, en cette période difficile de confinement.

Pas de jour férié pour les bénévoles du panier solidaire. Tous les lundis depuis trois semaines, ils sont une quarantaine à donner de leur temps pour apporter une aide utile à ceux qui se trouvent parfois tout près de chez eux. Pommes de terre, cuisses de poulet, riz, pâtes, sucre ou encore des masques sont prêts à être distribués. Hi’o Aroha, le nom de ce mouvement, est un appel à la bienveillance.

« Ce sont des mesures d’urgence qu’on a mises en place et je pense que cette action va devoir se pérenniser dans le temps et post confinement, puisque les revenus ne seront pas tout de suite là », confie Madeleine, un membre du collectif.

Daniel, un autre bénévole, n’a pas hésité à sacrifier sa terrasse pour entreposer les denrées alimentaires et aussi pour accueillir les couturières. Pour ce retraité, l’entraide n’est pas un vain mot. « Les gens m’ont demandé si je pouvais les aider, j’ai dit ok. Ma famille et moi, on est comme ça, on aide », indique-t-il.

La préparation des paquets. (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Une centaine de familles a bénéficié de ce mouvement de solidarité. Masques, gants, gels hydroalcooliques, la distribution s’est déroulée dans le respect des gestes barrières. Les bénéficiaires sont repartis avec des produits de première nécessité prévus pour une semaine.

Du côté de Orofero, la fierté a été mise de côté. Le confinement a conduit plusieurs familles, déjà en situation précaire, à un plus grand dénuement. « Dans le quartier il y en a beaucoup qui ne travaillent pas, confie une habitante. Moi-même je suis à la retraite et mon mari aussi n’a pas de salaire, du coup ça va nous aider. » « Il y a des grandes familles qui ne peuvent pas subvenir aux besoins des enfants et ça fait pitié », souffle une autre.

La distribution de denrées alimentaires se poursuivra lundi prochain pour le collectif Hi’o Aroha. Ses bénévoles ont aidé pour le moment plus de 300 familles. Le mouvement lance de nouveau un appel aux dons aux enseignes de grande distribution, mais aussi aux particuliers.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : Nicole Sanquer demande un programme de recherche...

La députée de Polynésie Nicole Sanquer présente à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale un amendement pour la création d’un programme prioritaire de recherche sur les anomalies génétiques qui pourraient avoir été provoquées par l’exposition à la radioactivité des essais nucléaires à Moruroa et Fagataufa.

Le port du masque obligatoire attaqué en justice

Les deux nouveaux recours déposés mardi par Me Thibaud Millet, demandant l’annulation des arrêtés du conseil du ministres et du haut-commissariat qui...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV