A VOIR

|

À Huahine, un nouveau concours de beauté dédié aux transgenres

Publié le

Qui sera élue Miss Vahine tane Huahine ? L’élection sera organisée pour la première fois sur l’île des Raromata’i, le 29 octobre. Sept candidates sont en lice, et presque tous les districts seront représentés. L’évènement doit permettre une récolte de fonds pour un club de sport de Huahine, mais c’est surtout l’occasion pour les purotu de s’affirmer.

Publié le 26/09/2022 à 15:41 - Mise à jour le 10/10/2022 à 10:37
Lecture 2 minutes

Qui sera élue Miss Vahine tane Huahine ? L’élection sera organisée pour la première fois sur l’île des Raromata’i, le 29 octobre. Sept candidates sont en lice, et presque tous les districts seront représentés. L’évènement doit permettre une récolte de fonds pour un club de sport de Huahine, mais c’est surtout l’occasion pour les purotu de s’affirmer.


Elles peuvent être enseignantes, avocates, médecins, elles peuvent tout faire. Laissons-les s’habiller comme elles souhaitent, se maquiller”, lance Poerava Amo Lamberty, les larmes aux yeux.

C’est avec beaucoup d’émotions que l’organisatrice de l’élection Miss Vahine Tane Huahine parle de ses purotu. Avec son concours de beauté, elle souhaite les aider à s’affirmer. Car Poerava déplore le combat que doivent encore mener les transgenres en Polynésie, sur le plan sociétal comme professionnel.  

“On sait qu’il y a des critères souvent imposés. Oui, elles sont nées garçons, elles s’assument en tant que femme. (…). Ce n’est pas évident, elles sont diplômées, elles vont à université, elles partent aussi parfois à l’étranger. Et justement, le frein du travail dans notre pays fait qu’elles ne reviennent pas forcément. Elles sont femmes dans leurs têtes et aussi dans leur cœur, on n’oublie pas d’où l’on vient. Moi je pense que ça peut les aider à la réussite.” 

Pour accompagner les 7 candidates, des modèles de réussite comme Abel Hauta, Miss UPF 2022 et membre du jury, ou encore Kiara Aukara, Miss Vahine Tane 2022. Cette dernière apporte déjà son expérience de la scène et du podium, mais aussi son expérience vis-à-vis de sa famille : “Pour la mienne c’était surtout en rapport avec le nom. Par exemple, si dans ta famille ton papa était boxeur pro, ton grand-père était rameur, forcément si une personne se présente à une élection de Miss Vahine Tane en portant ce nom, c’est compliqué. Mais au fur et à mesure je pense que la famille acceptera, si tu montres tes efforts et le pourquoi tu as vraiment envie de te présenter”.

Nous savons très bien que depuis toujours dans notre pays, il y a eu des reines, donc c’est très matriarcal. Et nous les femmes, les mamans, nous sommes également les modèles dans notre pays et c’est normal que nos purotu souhaitent également cette acceptation, estime Poerava. Et l’identité c’est très important pour une personne et comme on dit ti’amara’a to tatou pa’ato’a : nous sommes tous libres.”

Miss Vahine Tane Huahine
Samedi 29 octobre
Parea, Huahine
Plus d’infos sur l’événement en cliquant ICI