samedi 19 septembre 2020
A VOIR

|

À Arue, des jardins partagés pour cultiver la curiosité scolaire

Publié le

L’idée a germé dans les jardins partagés de Arue. La commune ouvre cet espace vert aux scolaires. Le site créé en 2012 est exploité actuellement par 6 familles qui vont désormais transmettre leur passion pour l’agriculture aux élèves...

Publié le 27/08/2019 à 14:29 - Mise à jour le 28/08/2019 à 9:25
Lecture 2 minutes

L’idée a germé dans les jardins partagés de Arue. La commune ouvre cet espace vert aux scolaires. Le site créé en 2012 est exploité actuellement par 6 familles qui vont désormais transmettre leur passion pour l’agriculture aux élèves...

Une habitante de Erima a planté sur un terrain de 270m2 salades, choux et autres légumes. Un travail et une passion qu’elle souhaite transmettre aux jeunes générations. En effet, les cultivateurs en herbe de l’école Ahutoru découvrent les jardins partagés. « On apprend à planter des fruits, des légumes, des plantes… » confie Makaeriki Mahai, élève de CE2. Rapidement, les élèves mettent les mains dans la terre pour planter à leur tour.

Quand les jardins partagés se transforment en jardins pédagogiques

Le long d’un parcours guidé, et grâce à des livrets illustrés, les écoles pourront s’initier aux techniques de base pour entretenir un faaapu. « L’idée, ça serait de faire la même chose à l’école. On a déjà un potager, et je vois vraiment l’engouement. Donc je suis sûre que ça va être un projet qui va les motiver jusqu’au bout, parce que c’est un projet qui va durer toute l’année » explique Tumata Reichart, enseignante.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Victimes de leur succès, les jardins sont souvent sollicités pour des demandes de visites. Sur la base du volontariat, les familles qui cultivent en agriculture bio serviront de guides aux classes et même aux particuliers curieux d’apprendre des techniques agricoles comme la création du compost.

« Depuis 2012, ce ne sont pas tout à fait les mêmes familles que vous voyez aujourd’hui et qui étaient là au départ. Donc ça repose beaucoup sur la persévérance et la bonne volonté de ces familles » déclare Philip Schyle, maire de Arue.

Les jardins partagés ont pour vocation de transmettre aux générations, le travail de la terre, et d’éduquer aussi les enfants à un meilleur équilibre alimentaire.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV