jeudi 24 juin 2021
A VOIR

|

À Arue, des anguilles et poissons morts retrouvés dans la rivière

Publié le

Publié le 21/11/2018 à 14:54 - Mise à jour le 21/11/2018 à 14:54
Lecture 2 minutes

Ces faits se sont produits mercredi, mais la colère est toujours palpable chez cette riveraine. Les familles des alentours ont l’habitude de se baigner dans cette eau habituellement claire et limpide. Elles ont été stupéfaites d’y découvrir poissons et anguilles agonisant. “J’ai vu que l’eau était trouble et que les poissons et les anguilles remontaient à la surface comme s’ils cherchaient à respirer. Il y avait même une odeur nauséabonde. Je ne sais pas qui a jeté quoi dans la rivière, mais c’est vraiment scandaleux. Il y a des enfants qui viennent s’y baigner tous les mercredis. (…) Et ce n’est pas la première fois. Parfois, on voit que l’eau devient blanchâtre. (…) Pour moi, c’est sûr que cela vient des industriels car il n’y a pas de maisons plus loin”, nous dit Joan Chan, habitante de la servitude Papa’oa. “À ceux qui travaillent dans ces industries, pensez à nos enfants qui se baignent ici. Vous attendez quoi pour réagir ? Que l’on soit malades ?!” se révolte-t-elle.

Côté mairie, c’est l’interrogation. Depuis les dernières pollutions de rivières, les structures d’épurations des entreprises sont surveillées. “On va faire notre enquête, interroger les gens… Cela est peut-être dû au curage de la rivière. (…) On retire énormément d’algues dans cette rivière à cause des curages qui ont lieu une à deux fois par an” explique Thierry Demary, directeur de cabinet de la mairie de Arue.

Une inquiétude et une colère des riverains auxquelles le conseil municipal compte apporter une réponse : “Avec l’arrivée de la saison des pluies, on est obligé de faire des curages. Et du coup, on enlève énormément d’algues, on remue la terre… est-ce que c’est la raison ? On ne sait pas, mais cela pourrait engendrer une certaine toxicité pour les poissons. (…) Après, on n’est jamais à l’abri d’un administré qui nettoie un diluant ou déverse dans la rivière un produit toxique. (..) Est-ce une pollution passagère ou pas ? L’enquête commence en tous les cas à partir de maintenant” déclare Léo Marais, adjoint au maire de Arue.

Une enquête a donc été ouverte dans le quartier après constatation par les agents municipaux. Ils invitent la population à ne pas hésiter à dénoncer ce type d’événement le plus vite possible afin que la mairie puisse intervenir rapidement sur les lieux.

Rédaction web avec Jeanne Tinorua et Esther Parau-Cordette

infos coronavirus