dimanche 1 août 2021
A VOIR

|

90 kilos de langoustes saisis par la DRM et les douanes

Publié le

Lors d’une opération de contrôle menée conjointement par la Direction des ressources marines (DRM) et les douanes, le jeudi 3 décembre, au port de Papeete, 90 kilos de langoustes (309 pièces) ont été saisis sur un navire. L’infraction constatée portait sur la taille des langoustes, inférieure à 20 cm, et sur la présence d’individus portant des œufs.

Publié le 11/12/2020 à 19:34 - Mise à jour le 11/12/2020 à 19:34
Lecture < 1 min.

Lors d’une opération de contrôle menée conjointement par la Direction des ressources marines (DRM) et les douanes, le jeudi 3 décembre, au port de Papeete, 90 kilos de langoustes (309 pièces) ont été saisis sur un navire. L’infraction constatée portait sur la taille des langoustes, inférieure à 20 cm, et sur la présence d’individus portant des œufs.

Si la langouste est fortement appréciée, notamment pendant les fêtes, ce crustacé fait l’objet d’une réglementation stricte en Polynésie française. Il est interdit de pêcher, détenir, transporter, commercialiser et consommer la langouste de février à avril. De mai à janvier, son exploitation est autorisée sous certaines conditions : une taille supérieure à 20 cm et les femelles ne doivent pas porter d’œufs. Les sanctions encourues sont la confiscation des produits pêchés, une contravention de 5e classe (jusqu’à 180 000 Fcfp) et des poursuites judiciaires.

Le Pays rappelle l’importance de respecter les tailles minimales réglementaires afin de permettre à la langouste d’accomplir son cycle de reproduction et de se régénérer.

Si on veut que les générations futures puissent consommer de la langouste à Noël et profiter des richesses de l’océan, il est important de préserver nos ressources.

infos coronavirus