mardi 16 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

8 personnes élevées au grade de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui

Publié le

COMMUNIQUÉ - À l’occasion de la célébration de la Fête de l’Autonomie, le Président Edouard Fritch a élevé huit personnes au grade de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui.

Publié le 30/06/2022 à 9:29 - Mise à jour le 30/06/2022 à 11:40
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - À l’occasion de la célébration de la Fête de l’Autonomie, le Président Edouard Fritch a élevé huit personnes au grade de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui.

Mercredi 29 juin, le Pays a célébré l’Autonomie. Festivités durant lesquelles le président du Pays Fritch a élevé huit personnes au grade de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui :

  • Noelline Ching Soy Parker, enseignante pendant près de 30 ans, engagée dans les organisations de jeunes de l’Eglise, dans l’Association des Scouts Liahona, membre au sein de l’APAJ et trésorière au sein de l’UPJ, cheffe de cabinet au ministère de la Jeunesse et des sports de 2001 à 2004.
  • James Tuhoe, a œuvré durant la crise Covid au fenua, il s’est “porté volontaire auprès du PC-CRISE, et par la suite à la plateforme sanitaire, pour servir la cause sanitaire de la population”.
  • Laure Baudouin, cheffe du service d’Anesthésie Réanimation du CHPF depuis janvier 2016 et vice-présidente de la Commission Médicale d’Etablissement du CHPF depuis 2020.
  • Anita Passenheim, qui a joué “un rôle majeur dans la participation de l’ILM à la gestion de deux crises sanitaires majeures, et de retentissement international, auxquelles la Polynésie française a eu à faire face au cours de la dernière décennie : l’épidémie de virus Zika et l’épidémie de Covid-19.”
  • Erwan Oehler, responsable des unités de médecine interne et de cohorting, au sein du CHPF, “un praticien hospitalier, professionnel, humble et humain, sans lequel la prise en charge des patients, ainsi que l’agilité des organisations à se mouvoir dans les décisions rapides de sectorisation des services Covid et non Covid n’eut pu se déployer avec autant de réussite.”
  • Jean-Pierre Carlotti, architecte, chef de bureau d’études, mais également directeur de l’Equipement par intérim pendant les périodes de congés de Ronald Cheneson et Jean-Paul Le Caill.
  • Felix Atem, enseignant-chercheur, éducateur et “fervent défenseur de l’identité polynésienne, toujours au service de son prochain.”
  • Nathalie Lecordier, responsable de l’unité d’hospitalisation des urgences et du service des urgences au CHPF, “placée, dès l’activation du Plan Blanc du CHPF au mois de mars 2020, en première ligne des services mobilisés pour assurer le fonctionnement de la filière de prise en charge des patients atteints de la Covid-19 nécessitant une hospitalisation.”

Pour précision, Paul Yeou, dit chichong, n’a pas été décoré à l’occasion de la fête de l’Autonomie mais le sera prochainement. Il a été le premier Polynésien à être reçu à HEC, l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales.

infos coronavirus