7 jeunes de la FRAT s’envolent pour les Jeux Nationaux de l’Avenir Handisport

Publié le

Une délégation de la fraternité chrétienne de Tahiti composée de 7 jeunes âgés de 10 à 17 s’envolera prochainement en France afin de participer aux Jeux Nationaux de l'Avenir Handisport. Un événement sportif rassemblant près de 400 athlètes dans plusieurs disciplines.

Publié le 22/04/2024 à 15:45 - Mise à jour le 23/04/2024 à 9:31

Une délégation de la fraternité chrétienne de Tahiti composée de 7 jeunes âgés de 10 à 17 s’envolera prochainement en France afin de participer aux Jeux Nationaux de l'Avenir Handisport. Un événement sportif rassemblant près de 400 athlètes dans plusieurs disciplines.


Concentration, précision, vitesse et stratégie, telles seront les qualités que devront appliquer les 7 enfants de la fraternité chrétienne sélectionnés pour participer à la 26ème édition des Jeux Nationaux de l’Avenir Handisport, du 8 au 12 mai prochains. Après un an d’entrainement, ils sont prêts : « Ils ont hâte d’en découdre en France » déclare Thomas Monrocq, kinésithérapeute au sein de la fraternité chrétienne.

Si le but principal de ce déplacement en Hexagone est avant tout d’insuffler les valeurs du sport, ces athlètes en herbe ont aussi développé leur esprit de compétition : « Leur but, c’est de ramener des médailles. On est allé voir un peu les scores que faisaient les copains en France. Et en fonction du score, on compte les points à chaque manche, et de voir s’il y a une possibilité d’avoir une médaille ».

Pour Hitiana Taroaitehaihai qui est inscrite dans plusieurs disciplines, le tir à la sarbacane reste son sport préféré : « Dès le premier jour où j’en ai fais, j’ai aimé. Cela demande de la précision et de la concentration ». Et quand on lui demande si elle décrochera la première place, elle répond sans détour : « Ah oui, je suis prête à 100% ! ».

Comme lors de l’édition de 2019 où une délégation de FRAT s’était déjà illustrée, cette nouvelle équipe compte bien faire rayonner la Polynésie française et faisant grimper le nombre de médailles : « On avait ramené 2 médailles en 2019. Donc l’objectif, c’est d’en ramener au moins 3 cette année » espère Thomas Monrocq.

Dernières news