vendredi 12 août 2022
A VOIR

|

7 agents de la Police nationale prochainement mutés au fenua, dont des Polynésiens

Publié le

Bonne nouvelle pour le syndicat Union SGP-Police Force ouvrière : après s’être insurgé et avoir manifesté en mai dernier contre l’affectation annoncée de 7 agents de l'Hexagone au sein de la Police nationale, le syndicat vient d’obtenir une petite victoire, comme l’a annoncé son secrétaire général ce mercredi matin, en conférence de presse.

Publié le 20/07/2022 à 15:34 - Mise à jour le 21/07/2022 à 14:41
Lecture < 1 min.

Bonne nouvelle pour le syndicat Union SGP-Police Force ouvrière : après s’être insurgé et avoir manifesté en mai dernier contre l’affectation annoncée de 7 agents de l'Hexagone au sein de la Police nationale, le syndicat vient d’obtenir une petite victoire, comme l’a annoncé son secrétaire général ce mercredi matin, en conférence de presse.

Sur les 7 fonctionnaires de métropole mutés en septembre, trois seront assurément originaires du fenua. “Il faut savoir que sur les 7, j’ai eu confirmation qu’il y a en trois originaires de Polynésie qui vont être mutés, donc c’est déjà une garantie. Sur les 4 autres postes, on me demande de donner des noms de statutaires. C’est-à-dire des jeunes policiers d’origine maohi qui ont fait leur temps à Paris et qui doivent se rapprocher des instances nationales pour entrer dans le giron des 4 postes suivants. On est encore en train de cheminer dessus. Je pense aussi que c’est une victoire surtout syndicale, parce que si on ne l’avait pas fait, je pense qu’aujourd’hui on serait encore à dire amen et à voir l’arrivée de ces gens-là” a déclaré Wallace Teina secrétaire général du syndicat SGP Police-FO.

Pour rappel, plusieurs parlementaires s’étaient saisis du dossier, à l’instar des sénateurs Lana Tetuanui et Teva Rohfritsh, et du député Moetai Brotherson.

infos coronavirus