fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

5ème édition du Forum des formations et métiers du tourisme

Publié le

La 5ème édition du Forum des formations et des métiers du tourisme a ouvert ses portes ce jeudi. Le thème retenu, cette année est : le Tourisme et l’Emploi, un meilleur avenir pour tous.

Publié le 21/11/2019 à 15:01 - Mise à jour le 21/11/2019 à 15:02
Lecture 3 minutes

La 5ème édition du Forum des formations et des métiers du tourisme a ouvert ses portes ce jeudi. Le thème retenu, cette année est : le Tourisme et l’Emploi, un meilleur avenir pour tous.

La cérémonie s’est déroulée en présence notamment de plusieurs membres du gouvernement, du consul de la république populaire de Chine, Shen Zhiliang, de la première vice-présidente de l’Assemblée de Polynésie française, Sylvana Puhetini, du président du CESEC (Conseil économique, social, environnemental et culturel), Kelly Asin-Moux, du chef du bureau de la Commission européenne pour les pays et territoires d’outre-mer du Pacifique, Tomas Mateo-Goyet, et du directeur général de la Pacific Tourism Association, Chris Cocker. La Miss France 2019, Vaimalama Chaves, ainsi que la marraine de l’événement, Temarama Tetua, étaient également présentes pour l’ouverture du Forum.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Le thème retenu, cette année, est : le Tourisme et l’Emploi, un meilleur avenir pour tous. « Cette thématique correspond à la vision, qu’avec mon gouvernement, nous avons. Nous œuvrons à ce que le développement de notre Pays bénéficie à tous. Nous agissons pour que les retombées du tourisme en Polynésie bénéficient au plus grand nombre, aux îles même les plus éloignées », a déclaré le Président dans son discours.

Le tourisme est le moteur de l’économie polynésienne. Il emploie un peu plus de 11 000 personnes et a généré près de 65 milliards de Fcfp de recettes touristiques en 2018 contre 50 milliards de Fcfp en 2015. Chaque visiteur – et ils ont été plus de 260 000 en 2018 – dépense en moyenne 300 000 de Fcfp durant son séjour en Polynésie, hors transport aérien international.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)
(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Aujourd’hui, la Polynésie offre tous les niveaux de formation aux métiers du tourisme allant du CAP à la licence professionnelle Management des Organisations Hôtelières et Touristiques ou encore le diplôme Universitaire de guide touristique. Il y a également eu un travail au niveau national pour obtenir le label de campus des métiers et des qualifications pour le Lycée Hôtelier et du Tourisme de Tahiti, qui est ainsi, aujourd’hui, le seul établissement spécialisé de la région.

Par ailleurs, et comme cela est de coutume à chaque édition, un Pays est mis à l’honneur pour l’occasion, et, cette année, c’est la Chine qui a été choisie. Dans ce cadre, Chris Cocker, directeur général de Pacific Tourism Association parlera, avec David Tang, du développement du tourisme chinois dans le Pacifique, dans le cadre des panels de discussion organisés ce jour.

« Nos relations avec la Chine ont commencé il y a 155 ans. Cette part de notre histoire est venue renforcer nos valeurs avec celle du travail, du sens de la famille et de la communauté. La Chine c’est une relation d’amitié construite depuis de nombreuses années et traduite aussi par des investissements dans l’hôtellerie notamment ainsi qu’un programme d’échange pour la formation d’élèves à la culture chinoise et au Mandarin  », a indiqué le Président à cette occasion.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La marraine de l’événement, Temarama Tetua, est d’ailleurs lauréate de la première bourse d’étude du lycée Wenling, en Chine. Diplômée d’un Master en administration et échanges internationaux, elle est également titulaire d’un Bachelor en économie obtenu à l’université chinoise de Zhejiang Wanli. Originaire de Rangiroa, elle a grandi au sein de la pension de famille de ses parents où elle a développé sa passion pour le tourisme. Depuis quelques semaines, elle a intégré la compagnie aérienne Air Tahiti Nui.

Le Président a conclu son discours en s’adressant aux jeunes présents dès l’ouverture de ce Forum, et en les encourageant à sa lancer dans le secteur du tourisme : « Vous êtes la force et la richesse notre Pays. Informez-vous, formez-vous ! Vous disposez des outils, des plateaux pédagogiques, des accompagnements, des aides financières si vous souhaitez un jour vous lancer à votre compte. Alors allez-y ! Les métiers du tourisme sont votre avenir ».

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Madeleine, préparatrice en pharmacie et gendarme réserviste

Ils étaient une quarantaine ce matin à la brigade de Faa’a à recevoir leurs galons de gendarmes réservistes. Des civils qui viennent en renfort des gendarmes d’active, lors de missions ponctuelles. Parmi eux, plusieurs femmes, dont Madeleine. Travaillant dans le domaine de la santé, cette trentenaire a décidé de consacrer une partie de son temps à servir ses concitoyens.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X