A VOIR

|

500 millions de Fcfp pour les grands travaux de la côte Est

Publié le

Suite aux glissements de terrain et à la crue des rivières sur la côte Est de Tahiti, des travaux d’envergure ont été engagés par la direction de l'Equipement sur le réseau routier entre Pueu et Papenoo; Des travaux perturbant le trafique routier.

Publié le 24/10/2022 à 17:24 - Mise à jour le 25/10/2022 à 9:13
Lecture 2 minutes

Suite aux glissements de terrain et à la crue des rivières sur la côte Est de Tahiti, des travaux d’envergure ont été engagés par la direction de l'Equipement sur le réseau routier entre Pueu et Papenoo; Des travaux perturbant le trafique routier.

Au début de l’année, les crues ont causé des dégâts… À Pueu, un pont s’est partiellement effondré. Si les travaux de déviation et de construction temporaire ont rapidement été lancés, la nouvelle passerelle n’a toujours pas été construite .Marc Pasquier est chef de l’arrondissement infrastructure de la direction de l’Equipement. “On va basculer le pont provisoire en amont pour laisser la place aux travaux qui vont être lancés dès novembre, explique-t-il. Et on espère finir vers avril ou mai l’année prochaine

Après le pont de Pueu, un glissement de terrain s’est produit à Faaone. Sur cette zone dangereuse, car très étroite pour les automobilistes, le pays décide de sécuriser et fluidifier le trafic routier en traçant une nouvelle route. “On rectifie sur environ 200 mètres sur chaque virage. On a environ pour 12 mois pour terrasser. Après viendra la partie chaussée, les réseaux d’eau pluviale pour encore 3 à 6 mois après. On espère finir au plus tôt en mai 2023.”

Crédit : Tahiti Nui télévision

Afin de prévenir tout danger, en particulier les crues et autres inondations, le Pays a entamé également la sécurisation et la restauration du pont Vainainai à Papenoo. Des travaux nécessaires mais occasionnant des perturbations de la circulation. “C’est un gros dalot qu’on vient agrandir à 6.5m à peu près de large par 3 m de haut. Il y a un trafic le matin et le soir qui est plus important que ce que l’on avait envisagé. À la rentrée on va mettre un dispositif qui va faire en sorte qu’on limite la gêne aux usagers.”

Le 8 octobre, toujours à Papenoo, à la baie de Teatea, un autre glissement de terrain a fragilisé la chaussée dans le sens Taravao-Papeete. “Il y a environ 50m de talus le long de la RT1 qui a disparu. Et donc on mène dès cette semaine des travaux de confortement avec des enrochements d’abord; et bien sûr un renforcement de tout le talus avec des nouveaux remblais. On espère que ça dure le moins possible entre un mois et un mois et demi.”

Près de 500 millions de Fcfp ont été engagés par le Pays pour ces travaux. La plupart devraiten être terminés d’ici la fin de l’année, assure le Pays.