lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

50 milliards pour le projet Village Tahitien, revu “à l’échelle de la Polynésie”

Publié le

Le Pays revisite le projet du Village Tahitien initié il y a près de 10 ans. Oubliées les constructions pharaoniques et luxueuses longtemps envisagées : dans cette nouvelle formule, 800 chambres d’hôtels sont attendues, contre 3 000 au départ. L’emprise foncière est aussi revue aussi à la baisse.

Publié le 02/09/2022 à 17:39 - Mise à jour le 02/09/2022 à 17:41
Lecture 2 minutes

Le Pays revisite le projet du Village Tahitien initié il y a près de 10 ans. Oubliées les constructions pharaoniques et luxueuses longtemps envisagées : dans cette nouvelle formule, 800 chambres d’hôtels sont attendues, contre 3 000 au départ. L’emprise foncière est aussi revue aussi à la baisse.

10 ans après les premières esquisses de l’immense projet baptisé à l’époque Mahana Beachn qui était censé intéresser les investisseurs étrangers, le gouvernement revoit les prétentions du projet à la baisse. La nouvelle mouture, moins ambitieuse, plus attractive pour des investisseurs locaux, est désormais concentrée sur le littoral.

Lire aussi : Village Tahitien : le comité de pilotage fait le point

“Au départ, nous avions 3,5 de m³ de remblais qui étaient imaginés. De là, on est revenus à 450 000 m³, de manière raisonnée, indique René Temeharo, ministre des grands travaux. C’est convenable avec le respect de l’environnement. C’est une manière d’offrir un projet hôtelier qui est acceptable en Polynésie”.

Infographie Tahiti Nui Télévision

Le nouveau programme hôtelier du village Tahitien prévoit ainsi 800 clés réparties sur 6 lots pour un investissement global de 50 milliards de francs.

Une nouvelle marina ainsi que la valorisation d’espaces publics tels que le Parc Vairai sont aussi en projet. La commune de Punaauia, qui accueillera le Village Tahitien, a fait part de ses exigences sur les plan environnemental, culturel mais aussi sanitaire.

“Avec la mairie, il y a toujours eu cet aspect de protection, avec la fourniture en eau… poursuit le ministre. On a convenu d’investissements qui pourraient être partagés avec la commune pour répondre aux besoins de nos futures installations. On a aussi retiré de l’aménagement global. L’ancien drive-in (ndlr : le lot situé sur le lieu dit du “Kosovo”), on l’a retiré pour le projet de santé privé unique”.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

Concernant ce fameux pôle de santé unique, il relève du domaine de la santé, qui est une compétence du pays. La commune de Punaauia n’était ainsi qu’initiatrice de la volonté d’avoir une structure pour équilibrer l’offre de soins sur Tahiti, comme le confirme Nicolas Bertholon, élu Municipal de Punaauia : “Le plus gros pôle de santé est sur la côte Est, qui est la moins peuplée. La côte Ouest plus peuplée n’avait aucune structure de santé”.

L’appel à projet sera lancé le 6 septembre. Une dizaine d’investisseurs locaux se seraient déjà manifesté. Les premiers coups de pioche sont attendus par le Pays en début d’année prochaine.

infos coronavirus