A VOIR

|

4 600 vêtements Guess, neufs, offerts à des femmes de quartiers défavorisés

Publié le

Au travers de leur fondation, Mareva Georges et son mari, Paul Marciano, ont offert 4600 vêtements neufs, de la marque Guess, à des femmes issues de milieux défavorisés. À Punaauia, elles étaient 200 à en profiter.

Publié le 19/12/2019 à 15:36 - Mise à jour le 20/12/2019 à 9:37
Lecture < 1 min.

Au travers de leur fondation, Mareva Georges et son mari, Paul Marciano, ont offert 4600 vêtements neufs, de la marque Guess, à des femmes issues de milieux défavorisés. À Punaauia, elles étaient 200 à en profiter.

Avec l’appui de son mari, Paul Marciano, fondateurs de Guess, Mareva Georges a fait envoyer depuis les Etats-Unis, 4600 vêtements neufs de la marque appartenant à son époux.

Des robes, des tops, des pantalons et des jupes qui ont été distribués dans plusieurs communes, aux femmes en grande précarité.

Les membres de Te Ti’aturi nei, la fondation créée par la reine de beauté, se sont rendus ce jeudi matin dans la salle de Taapuna, pour faire la distribution. 200 femmes et leurs enfants, issus des quartiers de Outumaoro, Taapuna, Puna Nui et Puna Iti, les y attendaient. Chacune d’entre elle est repartie avec un pantalon, un haut et une robe, entièrement neuf.

Ce jeudi, des vêtements ont aussi été distribués à Arue et Papara notamment.

Ces vêtements pourront servir à leurs nouvelles propriétaires dans leurs démarches de réinsertion, pour d’éventuels entretiens d’embauche.