44 pompiers et militaires en renforts pour accélérer la vaccination

Publié le

Ils sont arrivés tôt ce lundi matin à l'aéroport de Tahiti-Faa'a : plus de 40 sapeurs-pompiers et militaires de la sécurité civile ont été envoyés par l'Etat depuis l'Hexagone. Leurs missions : renforcer le dispositif de vaccination mais aussi transmettre leur savoir faire aux équipes locales.

Publié le 06/09/2021 à 16:39 - Mise à jour le 07/09/2021 à 9:18

Ils sont arrivés tôt ce lundi matin à l'aéroport de Tahiti-Faa'a : plus de 40 sapeurs-pompiers et militaires de la sécurité civile ont été envoyés par l'Etat depuis l'Hexagone. Leurs missions : renforcer le dispositif de vaccination mais aussi transmettre leur savoir faire aux équipes locales.

De nouveaux renforts très attendus sont arrivés ce lundi matin à l’aéroport. 44 au total. Ils sont sapeurs-pompiers ou encore militaires de la sécurité civile, venus tout droit de l’Hexagone, comme l’explique Daniel Ponia, responsable de la vaccination à la plateforme Covid : « [il y a] 20 pompiers qui seront répartis dans les casernes de pompiers, notamment 10 à Punaauia, 5 à Teva I Uta et 5 à Taiarapu-Est, à Taravao. Et puis il y a l’autre groupe de 24 personnes de la sécurité civile qui sont exclusivement pour la mise en place et nous aider dans notre campagne de vaccination contre la covid ».

Objectif affiché : accélérer la campagne de vaccination mais aussi convaincre les réticents dans cette lutte contre la pandémie. Parti samedi de Paris, ce détachement est bien déterminé à prêter main forte.

« Malgré plus de 22 heures de vol, il y a peut-être un peu de fatigue mais il y a aussi beaucoup d’énergie pour participer à la mission de vaccination, parce que ça va être notre mission principale, pour aider vos compatriotes », témoigne Mathieu Schmitt, l’un des sapeurs-pompiers volontaires.

– PUBLICITE –

Sébastien, responsable des sapeurs-sauveteurs et des formations militaires de la sécurité civile, partage lui aussi le même enthousiasme : « on est motivés, toujours d’attaque parce que ça fait partie de l’ADN des sapeurs-sauveteurs parce qu’on a cette ADN militaire en nous. Donc forcément on est prêts et on saura s’adapter aux missions qui nous seront confiées ».

Parmi les renforts, 5 sapeurs-pompiers seront affectés à Taiarapu. Pour le maire, Anthony Jamet, présent ce lundi matin, cette arrivée est porteuse d’espoir : « c’est une très bonne chose parce que l’objectif est d’essayer d’accompagner le Pays dans l’objectif de vacciner plus de 80% de la population ».

Un défi de taille et des renforts bienvenus alors que seulement un peu plus de 42% de la population a un schéma vaccinal complet.

Dernières news