jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

44 pompiers et militaires en renforts pour accélérer la vaccination

Publié le

Ils sont arrivés tôt ce lundi matin à l'aéroport de Tahiti-Faa'a : plus de 40 sapeurs-pompiers et militaires de la sécurité civile ont été envoyés par l'Etat depuis l'Hexagone. Leurs missions : renforcer le dispositif de vaccination mais aussi transmettre leur savoir faire aux équipes locales.

Publié le 06/09/2021 à 16:39 - Mise à jour le 07/09/2021 à 9:18
Lecture 2 minutes

Ils sont arrivés tôt ce lundi matin à l'aéroport de Tahiti-Faa'a : plus de 40 sapeurs-pompiers et militaires de la sécurité civile ont été envoyés par l'Etat depuis l'Hexagone. Leurs missions : renforcer le dispositif de vaccination mais aussi transmettre leur savoir faire aux équipes locales.

De nouveaux renforts très attendus sont arrivés ce lundi matin à l’aéroport. 44 au total. Ils sont sapeurs-pompiers ou encore militaires de la sécurité civile, venus tout droit de l’Hexagone, comme l’explique Daniel Ponia, responsable de la vaccination à la plateforme Covid : “[il y a] 20 pompiers qui seront répartis dans les casernes de pompiers, notamment 10 à Punaauia, 5 à Teva I Uta et 5 à Taiarapu-Est, à Taravao. Et puis il y a l’autre groupe de 24 personnes de la sécurité civile qui sont exclusivement pour la mise en place et nous aider dans notre campagne de vaccination contre la covid”.

Objectif affiché : accélérer la campagne de vaccination mais aussi convaincre les réticents dans cette lutte contre la pandémie. Parti samedi de Paris, ce détachement est bien déterminé à prêter main forte.

“Malgré plus de 22 heures de vol, il y a peut-être un peu de fatigue mais il y a aussi beaucoup d’énergie pour participer à la mission de vaccination, parce que ça va être notre mission principale, pour aider vos compatriotes”, témoigne Mathieu Schmitt, l’un des sapeurs-pompiers volontaires.

Sébastien, responsable des sapeurs-sauveteurs et des formations militaires de la sécurité civile, partage lui aussi le même enthousiasme : “on est motivés, toujours d’attaque parce que ça fait partie de l’ADN des sapeurs-sauveteurs parce qu’on a cette ADN militaire en nous. Donc forcément on est prêts et on saura s’adapter aux missions qui nous seront confiées”.

Parmi les renforts, 5 sapeurs-pompiers seront affectés à Taiarapu. Pour le maire, Anthony Jamet, présent ce lundi matin, cette arrivée est porteuse d’espoir : “c’est une très bonne chose parce que l’objectif est d’essayer d’accompagner le Pays dans l’objectif de vacciner plus de 80% de la population”.

Un défi de taille et des renforts bienvenus alors que seulement un peu plus de 42% de la population a un schéma vaccinal complet.

Rédigé par

infos coronavirus