fbpx
vendredi 6 décembre 2019
A VOIR

|

377 000 Fcfp aux jeunes du centre Papa Nui pour leur potager bio

Publié le

Publié le 04/06/2019 à 14:34 - Mise à jour le 04/06/2019 à 14:34
Lecture 2 minutes

Le centre médico-éducatif Papa nui accueille des porteurs de trisomie 21, âgés de 10 à 25 ans. Ce mercredi matin, c’est au son des to’ere que les enfants ont accueilli le représentant de la marque D’Aucy. Après un échange avec le directeur du centre et la présidente de l’association Fare Heimanava, le petit cortège s’est rendu dans le potager bio de 220m2, une fierté pour le centre.

“On a planté des plantes aromatiques, des patates douces, des mangues, des papayes, des bananes, des haricots… On démontre aux enfants qu’ils peuvent se nourrir de ce qu’ils plantent et qu’ils peuvent vendre leur produit. Ils comprennent qu’il faut travailler pour avoir de l’argent et se nourrir, vivre” explique Mereana Alexandre, présidente de l’association.

Cela fait déjà trois ans que la société D’Aucy s’associe au centre. Lors des deux précédentes éditions, l’opération a permis de récolter 370 000 Fcfp et 380 000 Fcfp. Cette année, la société a remis au centre un chèque de 377 000 Fcfp. La somme collectée est destinée au développement du potager, au financement des machines (broyeur, une cuve de récupération d’eau de pluie…) et autres outils de jardinage. 

Tous souhaitent que ce partenariat perdure. “On les sent vraiment complètement investis, on sent que ce n’est pas une punition. De voir leur sourire et leur épanouissement, cela fait vraiment plaisir (…) On va développer ce partenariat et voir même si on peut faire deux opérations par an pour continuer à financer ces projets” a expliqué Philippe Mergel, le représentant de la marque D’Aucy.

Le Centre Papa nui souhaiterait développer son potager, mais il lui faudrait pour cela plus d’espace. L’association Fare Heimanava aimerait aussi pouvoir agrandir le centre qui ne peut recevoir qu’une trentaine de trisomiques. Plusieurs demandes ont été refusées, faute de place.
 

Rédaction web avec Hitiura Mervin

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Pose de la première pierre du second projet de...

Le ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, en charge des transports interinsulaires, Jean-Christophe Bouissou, a participé, vendredi matin à Taravao, à l’inauguration des six derniers fare de la résidence Rarouri, ainsi qu’à la pose de la première pierre du deuxième projet de Niuhiti promotion, opérateur de logement social privé.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X