mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

377 000 Fcfp aux jeunes du centre Papa Nui pour leur potager bio

Publié le

Publié le 04/06/2019 à 14:34 - Mise à jour le 04/06/2019 à 14:34
Lecture 2 minutes

Le centre médico-éducatif Papa nui accueille des porteurs de trisomie 21, âgés de 10 à 25 ans. Ce mercredi matin, c’est au son des to’ere que les enfants ont accueilli le représentant de la marque D’Aucy. Après un échange avec le directeur du centre et la présidente de l’association Fare Heimanava, le petit cortège s’est rendu dans le potager bio de 220m2, une fierté pour le centre.

“On a planté des plantes aromatiques, des patates douces, des mangues, des papayes, des bananes, des haricots… On démontre aux enfants qu’ils peuvent se nourrir de ce qu’ils plantent et qu’ils peuvent vendre leur produit. Ils comprennent qu’il faut travailler pour avoir de l’argent et se nourrir, vivre” explique Mereana Alexandre, présidente de l’association.

Cela fait déjà trois ans que la société D’Aucy s’associe au centre. Lors des deux précédentes éditions, l’opération a permis de récolter 370 000 Fcfp et 380 000 Fcfp. Cette année, la société a remis au centre un chèque de 377 000 Fcfp. La somme collectée est destinée au développement du potager, au financement des machines (broyeur, une cuve de récupération d’eau de pluie…) et autres outils de jardinage. 

Tous souhaitent que ce partenariat perdure. “On les sent vraiment complètement investis, on sent que ce n’est pas une punition. De voir leur sourire et leur épanouissement, cela fait vraiment plaisir (…) On va développer ce partenariat et voir même si on peut faire deux opérations par an pour continuer à financer ces projets” a expliqué Philippe Mergel, le représentant de la marque D’Aucy.

Le Centre Papa nui souhaiterait développer son potager, mais il lui faudrait pour cela plus d’espace. L’association Fare Heimanava aimerait aussi pouvoir agrandir le centre qui ne peut recevoir qu’une trentaine de trisomiques. Plusieurs demandes ont été refusées, faute de place.
 

Rédaction web avec Hitiura Mervin

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.