lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

358 cas autochtones de dengue 2 depuis le début de l’année

Publié le

L'épidémie de dengue de type 2 se poursuit et ne faiblit pas. Les cas sont même en augmentation.

Publié le 19/08/2019 à 17:17 - Mise à jour le 21/10/2019 à 17:14
Lecture 2 minutes

L'épidémie de dengue de type 2 se poursuit et ne faiblit pas. Les cas sont même en augmentation.

358 cas autochtones et 2 cas importés de dengue 2 ont été confirmés depuis début 2019, révèle le dernier bulletin du bureau de Veille sanitaire. Tahiti est toujours en phase d’épidémie : toutes les communes sont touchées sauf Mahaena, Pueu et Teahupoo

Dans les îles, Bora-Bora est en phase d’épidémie (au moins 3 cas sans lien épidémiologique) : Vaitape et Faanui sont touchées. Moorea est en phase d’épidémie : Les communes d’Afareaitu, de Haapiti et de Paopao sont touchées. Six îles sont en phase d’alerte : Nuku-Hiva (Taiohae), Fakarava, Raiatea, Rangiroa, Huahine et Hiva Oa (Atuona).

La dengue de type 2 n’ayant pas circulé dans le Pays depuis l’an 2000, la population est faiblement immunisée et l’épidémie pourra être de grande ampleur. Les personnes de moins de 20 ans ou arrivées en Polynésie française après 2000 sont les plus à risque d’être infectées.

Le bureau de Veille sanitaire rappelle qu’au-delà des actions de lutte anti-vectorielle mises en oeuvre par la direction de la Santé (Centre d’hygiène et de salubrité publique) avec la collaboration des communes, chacun peut être acteur pour limiter l’ampleur de cette épidémie par les actions suivantes :
1) Pour ne pas être infecté :
éliminez chaque semaine les gîtes larvaires autour de votre domicile et de votre lieu de travail
protégez-vous des piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire, diffuseurs…)
2) Si vous avez de la fièvre supérieure à 38°C, consultez un médecin. Ceci est d’autant plus important si vous venez de Tahiti et vous rendez dans une autre île de Polynésie française, non touchée par ce virus.
3) Si vous avez la dengue :
protégez-vous des piqûres de moustiques pendant 10 jours
limitez vos déplacements, pour ne pas contaminer d’autres zones géographiques.

La dengue… et la grippe

Une autre épidémie touche la Polynésie : celle de la grippe B. 167 cas ont été déclarés ces dernières semaines. Le bureau de Veille sanitaire recommande de :
– Tenir les personnes fragiles (âgées, en ALD, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades
– Dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou éternue
– Eternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir
– Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle.Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être passé par des lieux très fréquentés (bus, salle d’attente…).

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.