samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

34 kg de cannabis et plus de 200 g d’ice saisis par les douanes en 2016

Publié le

Publié le 19/03/2017 à 13:12 - Mise à jour le 19/03/2017 à 13:12
Lecture 2 minutes

La douane en Polynésie remplit plusieurs missions : fiscale, statistique, économique au profit du Territoire pour l’essentiel ainsi qu’une mission de protection des populations et donc de lutte contre les trafics frauduleux (produits stupéfiants, armes, protection des espèces menacées, contrefaçons, protection sanitaire et phytosanitaire …). La douane a ainsi saisi en 2016 plus de 34 kg d’herbe de cannabis et plus de 200 g d’ice.

 

La douane a assuré la liquidation des recettes douanières qui entrent pour une part importante dans les recettes du Territoire (38%) . En 2016, la douane a liquidé pour près de 52 milliards de Fcfp soit plus de 1,5 milliard de droits et taxes par rapport à 2015.

Toutes marchandises cumulées, la métropole demeure de très loin le premier pays à échanger avec la Polynésie à l’importation et à l’exportation devant les Etats-Unis d’Amérique. Le produit le plus importé en valeur à l’importation est constitué par les pétroles. A l’exportation ce sont les perles.
Au total, en 2016 plus de 135 000 déclarations en douane ont été enregistrées à l’importation comme à l’exportation au bureau de Papeete port et au bureau de Faa’a. Aujourd’hui, 90 % des marchandises sont libérées sous 24 heures. Avec la mise en œuvre progressive de FENIX  (une nouvelle téléprocédure développée par la douane pour faciliter et dématérialiser le dédouanement) en 2017 non seulement  le temps de passage en douane sera limité mais cela évitera par le biais de la dématérialisation des documents leur présentation en douane.
Près de 30 000 bordereaux de détaxe ont été visés par les services douaniers, ce que corrobore l’augmentation du tourisme de croisière et d’achats de bijoux et de perles.
Les statistiques douanières établies sur la base des déclarations en douane permettent d’alimenter l’analyse économique des services spécialisés du Territoire l’ISPF.

 

En parallèle, la douane assure auprès des entreprises et des particuliers un service de renseignement direct gratuit. En 2016, cette activité s’est accrue. 137 dossiers d’entreprises ont été traités (soit 22% de plus qu’en 2015). 715 réponses par mail ont été apportées. La cellule conseil aux entreprises a traité de 25 à  35 rendez vous par mois dont les ¾ à destination des entreprises.Ce service gère près de 200 demandes d’information par mois, réalise 12 audits d’entreprises par an en analysant leur procédures douanières afin de les optimise.

 

(Communiqué de presse)

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.