jeudi 21 janvier 2021
A VOIR

|

301 clés remises pour les logements étudiants

Publié le

Des étudiants ont reçu cet après-midi les clés des appartements qu’ils occuperont aux CHE de Paraita et d’Outumaoro. Et les places sont chères car chaque année la demande est supérieure aux logements aidés disponibles sur le marché.

Publié le 14/08/2019 à 16:38 - Mise à jour le 14/08/2019 à 16:49
Lecture 2 minutes

Des étudiants ont reçu cet après-midi les clés des appartements qu’ils occuperont aux CHE de Paraita et d’Outumaoro. Et les places sont chères car chaque année la demande est supérieure aux logements aidés disponibles sur le marché.

La ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Christelle Lehartel, a officiellement procédé ce mercredi à une remise de 301 clés pour les logements étudiants. La cérémonie s’est déroulée en présence également de Thierry Delmas, directeur de la DGEE.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Les remises de clés, en cette période scolaire, devaient concerner deux sites, à Punaauia et à Papeete. Pour le centre d’hébergement pour étudiants (CHE) d’Outumaoro, à Punaauia, celui-ci dispose de 228 places. Concernant celui de Paraita à Papeete, il y a 73 places. Pour ce dernier site notamment, la priorité a été donnée aux étudiants en BTS, habitant dans les îles éloignées ou à la Presqu’ile de Tahiti.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Les critères sont communs aux deux CHE, et toutes les demandes ont été étudiées. Il s’agissait de donner un ordre de priorité et donc d’établir un classement des demandes. Les places étant limitées, mieux l’étudiant sera classé, plus il aura de chance d’être bénéficiaire d’un logement.

Les étudiants boursiers originaires des archipels éloignés, ou habitant à plus de 30 km et 70 km de leur établissement scolaire ont obtenu plus de points. En cas d’égalité de points, un second classement a été établi en fonction du quotient familial qui est calculé sur la base des revenus du foyer, ainsi qu’en tenant compte des caractéristiques sociales de la famille (nombre d’enfants à charge des parents, famille monoparentale, frère ou sœur étudiant, l’éloignement du domicile familial etc.).

Parmi les demandes de renouvellement, ont été priorisés également les étudiants méritants (non redoublants), assidus et respectueux du règlement intérieur des centres d’hébergement d’étudiants.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les loyers de ces logements étudiants sont compris entre 18 000 et 32 000 Fcfp mensuels en fonction de leur taille et de leurs équipements.

Pour la rentrée prochaine, 200 logements étudiants supplémentaires devraient sortir de terre. Pas suffisant toutefois pour répondre à toutes les demandes car une partie du parc immobilier qui leur est destiné fera, lui, l’objet de travaux de rénovation.

infos coronavirus