lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

Publié le

Publié le 06/12/2016 à 16:47 - Mise à jour le 06/12/2016 à 16:47
Lecture 2 minutes

Le Twin Otter pourrait rester cloué au sol, ce qui suscite la grogne des athlètes. La réaction de l’un d’eux : Thomas Athenol. « Aujourd’hui, nous sommes très inquiets, parce que mardi le Twin-Otter était en panne et aujourd’hui, on apprend qu’une grève des pilotes serait effective chez Air Archipels ».

Le transport des athlètes de Ua Huka et Ua Pou doit s’effectuer à partir de vendredi et ce durant le week-end. « On se pose des questions en disant, pourquoi cette grève serait effective, deux jours avant le transport de 300 athlètes sur Hiva oa. »

Pour Thomas Athenol, ils sont pris en otage. « On a déjà subi une grève au mois de mai qui a laissé énormément de traces au niveau de la population marquisienne puisque nous n’avons pas eu d’avion durant trois semaines, et donc, on a vraiment l’impression d’être pris en otage. »

Air Archipels s’occupe du transfert des personnes qui désire se rendre à Ua Huka et Ua Pou avec le Twin-Otter. Si grève il y a, ce serait donc environ  200 athlètes de Ua Huka et Ua Pou qui ne pourraient participer aux premiers jeux inter-iles des Marquises.

Ce qui énerve par dessus tout les athlètes marquisiens, c’est que « Les pilotes d’Air Archipels se mettent en grève deux jours avant de transporter 200 athlètes sur Hiva Oa. » indique Thomas Athenol.

L’intersyndicale CSTP-FO, CSIP, Otahi, A Tia i mua, et O Oe to oe rima ont déposé jeudi dernier un préavis de grève à Air Archipels. Si aucun accord n’était trouvé, le mouvement de grève était effectif ce mercredi à 00h00. Notre rédaction a tenté de joindre la direction d’Air Archipel cet après-midi mais sans résultat.

Rédaction Web avec JB Calvas

infos coronavirus