jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

20 contrôleurs techniques de Polynésie ont bénéficié d’une formation

Publié le

Vingt agents de la Polynésie française effectuant des contrôles techniques de véhicules automobiles ont reçu ce vendredi leur attestation de formation professionnelle. Les échanges lors de cette formation ont permis aux participants de partager leurs expériences professionnelles, d’harmoniser et d’adapter les pratiques avec l’objectif de servir au mieux les usagers et de garantir une meilleure sécurité routière sur l’ensemble de la Polynésie.

Publié le 16/04/2021 à 15:29 - Mise à jour le 16/04/2021 à 15:29
Lecture 3 minutes

Vingt agents de la Polynésie française effectuant des contrôles techniques de véhicules automobiles ont reçu ce vendredi leur attestation de formation professionnelle. Les échanges lors de cette formation ont permis aux participants de partager leurs expériences professionnelles, d’harmoniser et d’adapter les pratiques avec l’objectif de servir au mieux les usagers et de garantir une meilleure sécurité routière sur l’ensemble de la Polynésie.

Le ministre des Grands travaux, en charge des transports terrestres, René Temeharo, a remis, vendredi en fin de matinée, les attestations de formation professionnelle à 20 agents de la Polynésie française effectuant des contrôles techniques de véhicules automobiles.

La remise d’attestation s’est déroulée en présence également du directeur des transports terrestres, Lucien Pommiez, et de formateurs du GREPFOC.

La Polynésie française est pleinement investie dans le renforcement de la sécurité routière, mais également dans l’amélioration du service rendu aux usagers et professionnels de la route.

Sous l’impulsion du ministère des Grands travaux en charge des transports terrestres, la Direction des transports terrestres et la Direction de l’équipement ont ainsi investi dans une formation au bénéfice des contrôleurs techniques de véhicules automobiles de la Polynésie française.

En Polynésie française, le contrôle technique est obligatoire :

– pour la réception des véhicules afin de vérifier leur conformité au code de la route de la Polynésie française, préalablement à leur mise en circulation sur le territoire ; 

– ainsi que pour tous les véhicules automobiles affectés au transport de voyageurs et de marchandises : poids lourd (> à 3,5 tonnes), véhicule d’intervention prioritaire, véhicule sanitaire, transports en commun, taxis, transports touristiques, véhicules multi-transports, véhicules de location, véhicule de remise, etc.

Tout propriétaire de ces véhicules n’est autorisé à les maintenir en circulation qu’après un contrôle technique périodique ayant vérifié qu’il est en bon état de marche et en état satisfaisant d’entretien. C’est ainsi qu’en 2020, 5 592 contrôles techniques ont été réalisés (4 731 visites techniques et 861 réceptions à titre isolé), par les contrôleurs techniques de la Direction des transports terrestres.

Cette formation aux contrôles techniques automobiles a pour objectif de développer les compétences, d’harmoniser les pratiques du métier sur l’ensemble des îles de la Polynésie française avec la volonté d’établir un socle robuste et adapté à la modernisation à venir des activités des transports terrestres.

Initialement prévue en octobre 2020 et reportée du fait de la situation sanitaire, cette formation a été mise en œuvre au mois d’avril avec l’expertise du GREPFOC (établissement de formation professionnelle). Ce programme de formation, établi sur 8 journées, a permis aux bénéficiaires de se former ou de maintenir à jour leurs connaissances concernant l’ensemble des compétences techniques et administratives inhérentes aux missions de contrôles techniques des véhicules de transports terrestres. Tout en leur permettant d’acquérir le savoir-faire et le savoir-être, une partie de la formation a également été consacrée à la déontologie à maîtriser dans ces missions de service public.

À cet effet, un noyau de formateurs du GREPFOC a partagé son savoir à destination de 20 agents de la fonction publique basés sur l’ensemble de la Polynésie française :
– Archipel des Marquises (3 agents) : Hiva Oa et Nuku Hiva
– Archipel des Australes (4 agents) : Tubuai et Rurutu
– Archipel des îles Sous-le-Vent (5 agents) : Huahine et Raiatea
– Archipel des îles du Vent (8 agents) : Moorea et Tahiti (agents de la Direction des transports terrestres effectuant également les contrôles techniques dans l’archipel des Tuamotu et Gambier).

Le coût de cette formation, d’un montant global de 4,5 millions de Fcfp, a été pris en charge par la Direction des transports terrestres et son organisation a été rendue possible grâce au concours de la Direction de l’équipement.

Cette formation a permis de rassembler les agents effectuant des contrôles techniques dans tous les archipels de la Polynésie française. Au cours de ce rassemblement, les échanges entre les participants ont permis de partager les expériences professionnelles, d’harmoniser et d’adapter les pratiques avec l’objectif de servir au mieux les usagers et de garantir une meilleure sécurité routière sur l’ensemble de la Polynésie.

Cette cérémonie témoigne de l’engagement de la Polynésie française d’accompagner ses agents dans leurs missions de service public. D’autres actions viendront parfaire le travail des contrôles techniques de véhicules automobiles dans les années à venir. Elles pourront capitaliser sur ce socle de formation structurant pour la suite.

infos coronavirus