samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

190 mm de pluie à Pirae dans la nuit de mardi à mercredi

Publié le

Pluies diluviennes dans la nuit de mardi à mercredi sur la côte Est. Des routes ont été envahies par la boue, des maisons inondées.

Publié le 19/02/2020 à 13:58 - Mise à jour le 19/02/2020 à 14:10
Lecture 2 minutes

Pluies diluviennes dans la nuit de mardi à mercredi sur la côte Est. Des routes ont été envahies par la boue, des maisons inondées.

C’est un épisode pluvieux « remarquable par son intensité » note Météo France. Dans la nuit de mardi à mercredi, 56.2 mm de pluie sont tombés à Mahina, 49.2 mm à Faa’a, 100 mm à Mahina au niveau du Tahara’a, 115 mm à Papeete, 142 mm au niveau de la mairie de Arue et 190 mm à Pirae, au niveau de l’hippodrome.

De fortes pluies qui ont inévitablement provoqué des inondations. « Il y a eu inondation dans toutes les pièces. C’est arrivé jusqu’en dessous du genou. Ensuite le nettoyage a été dur, jusqu’à ce matin. (…) On essaie de garder au maximum. Le reste on jette.(…) On a tout enlevé : le lino, les affaires, les vêtements, tout. Même l’électronique, les machines… » raconte Tehani, habitante de la servitude Cowan à Arue.

La maison de Tehani a été inondée. Crédit Tahiti Nui Télévision

A Hamuta, la boue a envahi la route : « à chaque fois qu’il pleut c’est tout le temps la même chose. On se retrouve à nettoyer parce qu’on ne passe pas avec de petites voitures (…) Là on a bien 40cm de boue« , nous dit Teddy.

La pluie a également causé quelques éboulements…

A Arue, près de la mairie. Crédit Tahiti Nui Télévision

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.